23/09/2015 15:35
Le Comité permanent de l’Assemblée nationale a écouté le 22 septembre un rapport sur l’application des politiques et législations relatives à la gestion et l’usage fonciers dans les fermes agricoles et sylvicoles d’État durant la période 2004-2014.
>>Assemblée nationale : la liberté de la presse en débat

Le chef de la Commission financière et budgétaire de l’AN, Phùng Quôc Hiên, prend la parole lors d'une réunion du Comité permanent de l’AN, le 22 septembre à Hanoi. Photo : Phuong Hoa/VNA/CVN

La présidente de la Commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale Truong Thi Mai, celui de la Commission des sciences, des technologies et de l'environnement de l'Assemblée nationale, Phan Xuân Dung, celui de la Commission financière et budgétaire de l’Assemblée nationale, Phùng Quôc Hiên, et plusieurs autres députés ont invité la délégation de supervision à évaluer de manière satisfaisante et à affirmer le rôle important des fermes agricoles et sylvicoles dans l’amélioration du niveau de vie des habitants des régions montagneuses.

Le président de la Commission financière et budgétaire de l’Assemblée nationale, Phùng Quôc Hiên, a demandé à l’Assemblée nationale d’affecter un budget conséquent pour recenser les superficies des fermes agricoles et sylvicoles et réorganiser leurs relations dans la production.

Le vice-président de l’Assemblée nationale, Uông Chu Luu, a estimé que le rapport devrait examiner en profondeur les lacunes, par exemple en termes de prise de conscience, de direction, d’organisation et de supervision.

Les fermes agricoles et sylvicoles se sont vu confier par l’État durant la période 2004-2014 près de 8 millions d’hectares, dont près de 2,5 millions d’hectares de forêts de production, plus de 600.000 hectares de terres agricoles et plus de 230.000 hectares de terres non utilisées.

Cependant, les terres ont été utilisées peu efficacement, à mauvais escient, provoquant le gaspillage des ressources foncières. En dix ans, les fermes agricoles et sylvicoles ont pu seulement contribuer 1.809 milliards de dôngs (plus de 80 millions de dollars) aux coffres de l'État.

Les députés ont souligné la nécessité de promulguer une résolution sur la supervion de l’application des politiques et législations relatives à la gestion et l’usage fonciers dans les fermes agricoles et sylvicoles d’État. 
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.