08/09/2015 15:15
Le No2 français Richard Gasquet disputera le 9 septembre à l'US Open son deuxième quart de finale de Grand Chelem de l'année après sa victoire face au Tchèque Tomas Berdych 2-6, 6-3, 6-4, 6-1, le 7 septembre.
>>US Open : Tsonga fait parler son expérience

Richard Gasquet lors du match qu'il a remporté contre Tomas Berdych en 8e de finale de l'US Open de tennis le 7 septembre à New York.
Photo : AFP/VNA/CVN

Gasquet a donc rejoint Jo-Wilfried Tsonga et Kristina Mladenovic, qualifiés eux-aussi depuis le 6 septembre pour les quarts de finale de l'US Open 2015.

Au prochain tour, Gasquet, 12e mondial, sera opposé au Suisse Roger Federer, No2 mondial et quintuple vainqueur de l'US Open, qui a battu l'Américain John Isner 7-6 (7/0), 7-6 (8/6), 7-5.

Le Biterrois âgé de 29 ans disputera le quatrième quart de finale en Grand Chelem de sa carrière, son deuxième à l'US Open. Il a remporté ses trois précédents quarts de finale, mais s'est ensuite incliné en demi-finale (Wimbledon 2007, US Open 2013, Wimbledon 2015).

Andy Murray lors du match qu'il a perdu contre Kevin Anderson en 8e de finale de l'US Open le 7 septembre  à New York. Photo : AFP/VNA/CVN

Gasquet avait mal débuté son match contre Berdych, 6e au classement ATP, mais après la perte du premier set, il a pris le dessus et n'a plus été inquiété. Les deux joueurs étaient dos au dos au bilan de leurs confrontations avec six victoires chacun avant ce duel qui a permis à Gasquet de prendre le dessus.

"J'ai mal débuté le match, je ne me sentais vraiment pas en confiance", a-t-il expliqué. "Ensuite, j'ai mieux servi et tout est devenu plus facile. Je suis vraiment content de battre Tomas, l'un des meilleurs joueurs du circuit", a poursuivi "Richie".

"Contre Roger, je n'ai rien à perdre, il faudra jouer mon meilleur tennis, mais il sera le favori", a-t-il conclu.

Kevin Anderson à l'issue du match qu'il a gagné contre Andy Murray en 8e de finale de l'US Open le 7 septembre  à New York.
Photo : AFP/VNA/CVN
Le No3 mondial Andy Murray a chuté lundi 7 septembre dès les 8e de finale au Sud-Africain Kevin Anderson en état de grâce qui disputera son premier quart de finale en Grand Chelem mercredi. Murray s'est incliné en quatre sets 7-6 (7/5), 6-3, 6-7 (2/7), 7-6 (7/0) après quatre heures et dix-neuf minutes de jeu.

L'Écossais espérait se qualifier pour les quarts de finale de l'US Open, tournoi qu'il avait remporté en 2012, pour la cinquième année consécutive, mais Anderson l'a dominé de bout en bout.

Le 14e mondial a réussi de son propre aveu "le plus beau match de (sa) carrière".

Réputé pour son service dévastateur (25 aces, 11 services gagnants), Anderson s'est montré également très offensif pendant toute la rencontre, comme le prouve son nombre impressionnant de points gagnants (81 contre 49 à Murray).

Il a également été très efficace au filet avec 41 points gagnés.

"Je suis si content d'être passé en quart et surtout d'avoir battu un joueur comme Andy. J'ai l'impression d'avoir passé un cap dans ma carrière", a déclaré Anderson, vainqueur en 2015 de son troisième titre ATP à Winston Salem, juste avant l'US Open.

En quart de finale, le longiligne Anderson (2,02 m pour 90 kg) sera opposé au Suisse Stan Wawrinka, vainqueur plus tôt de l'Américain Donald Young 6-4, 1-6, 6-3, 6-4.

De son côté, Murray est tombé de très haut : il n'avait plus été éliminé aussi tôt dans un tournoi du Grand Chelem depuis l'US Open 2010.

Il avait pourtant abordé le dernier tournoi majeur de l'année fort de son succès dans le Masters 1000 de Montréal où il avait battu en finale le No1 mondial Novak Djokovic.

Il avait ensuite atteint les demi-finales à Cincinnati, mais avait avoué ressentir une énorme fatigue après un été très chargé.

Murray avait déjà connu une grosse alerte au 2e tour face au Français Adrian Mannarino qu'il avait battu au terme d'un match de cinq sets et de plus de quatre heures.
 
AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».