09/05/2017 11:12
Après sa victoire à la présidentielle en France, le jeune centriste Emmanuel Macron poursuit ses consultations pour la formation du futur gouvernement, avec en filigrane la bataille cruciale des législatives de juin, dans un pays profondément divisé.

>>Bonne chance, Monsieur Emmanuel Macron, président des Français !
 

Le président élu Emmanuel Macron et son homologue sortant François Hollande, le 8 mai à Paris. Photo : AFP/VNA/CVN


Avant la passation de pouvoir prévue dimanche 14 mai à 10h00 (08h00 GMT), ce pro-européen convaincu, devenu à 39 ans le plus jeune président de l'histoire de France et l'un des plus jeunes dirigeants du monde, a commémoré lundi 8 mai aux côtés du président socialiste sortant François Hollande la victoire du 8 mai 1945.

M.Hollande, qui achève un mandat de cinq ans marqué par une impopularité record, a dit ressentir "beaucoup d'émotion" à transmettre "le flambeau" à son ancien ministre de l'Économie.

Élu avec 66,1% des voix, celui qui espère rassembler les "progressistes républicains" a reconnu dimanche n'avoir pas reçu "un blanc-seing" des électeurs, après un scrutin marqué par une abstention record et un score historique pour l'extrême droite (33,9%).

Des chantiers majeurs attendent Emmanuel Macron, entré en politique en 2012 après avoir été banquier d'affaires : endiguer un chômage endémique (10%), faire face à une forte menace terroriste et relancer une Europe affaiblie. Il prévoit à cet égard d'aller en priorité à Berlin, selon son entourage.

AFP/VNA/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Vietnam et République de Corée coopèrent dans le tourisme industriel La République de Corée a présenté, mardi 19 septembre à Hanoï, son programme visant à promouvoir le tourisme industriel et a invité le Vietnam à faire évoluer sa politique dans ce sens.