31/10/2013 16:59
Une bonne centaine de délégués venus d'organes gouvernementaux, d'instituts de recherche et de secteurs privés de Singapour et du Vietnam ainsi que des représentants d'organisations financières mondiales ont participé le 30 octobre à Singapour au Forum du Vietnam.

Forum du Vietnam à Singapour, le 30 octobre.
Photo : VNA/CVN 

Les interventions présentées lors du forum, organisé par l'Institut d'étude sur l'Asie du Sud-Est (ISEAS) de Singapour, ont estimé que le Vietnam constituait une destination attrayante pour nombre d'entreprises et de grands groupes nationaux comme Samsung, Intel, Hewlett-Packard, Rebisco.

Les participants ont partagé des opinions sur les perspectives du Vietnam dans le contexte de fluctuations économiques et politiques internationales, discuté des opportunités de commerce et d'investissement ainsi qu'avancé des idées sur les questions économiques et les activités d'affaires au Vietnam.

Ils ont également donné des propositions sur la restructuration des entreprises étatiques, le renforcement de la transparence des politiques et de la qualité de la formation, la mise en oeuvre orientée des accords de libre-échange.

Selon le docteur Aekapol Chongvilaivan, chercheur économique de l'ISEAS, le gouvernement vietnamien devrait continuer d'édifier un environnement de commerce convenable aux investisseurs étrangers, de renouveler le marché financier pour mieux soutenir son secteur économique privé, de régler les problèmes dans le système d'éducation et les inégalités en terme de revenus.

Le professeur associé Vu Minh Khuong de l'École de la politique publique Lee Kuan Yew a insisté sur un mode de coopération intégrale entre le Vietnam, qui dispose de nombreux potentiels mais pas exploités au maximum et d'un grand marché, et Singapour, pays ayant un niveau de gestion élevé et une ressource de fonds importante. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.