13/03/2017 17:46
Nguyên Thi Phuong Thao, dont la fortune est d’environ 1,7 milliard de dollars selon Forbes, est la seule femme vietnamienne et de l’Asie du Sud-Est figurant sur sa liste de milliardaires.
>>Renforcer le rôle des femmes
dans le monde des affaires

>>Chiffres d'affaires de 27.532 milliards de dôngs en 2016 pour Vietjet Air
>>Bientôt la firme aérienne Vietjet Air cotée en Bourse

Nguyên Thi Phuong Thao (1er plan, à gauche) lors de la cérémonie de l'introduction en Bourse du Vietnam de Vietjet Air, le 28 février à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Hoang Hai/VNA/CVN

Ayant fondée la compagnie aérienne Vietjet en décembre 2011, son ambition était d’abord de devenir le principal concurrent de la Compagnie aérienne nationale du Vietnam, Vietnam Airlines, sur le segment du bas prix du marché aérien.

Cinq années plus tard et une introduction en Bourse du Vietnam, Vietjet a réalisé plus de 1,2 milliard de dollars de chiffres d’affaires cumulé et réalise plus de 40% des vols domestiques.

C’est grâce à ce succès que sa directrice générale Nguyên Thi Phuong Thao est devenue la seule milliardaire d’Asie du Sud-Est, et l’une des deux milliardaires du Vietnam. Auparavant, elle figure sur la liste des 56 milliardaires du monde du magazine Forbes. Ce dernier a évalué sa fortune à environ 1,7 millard de dollars.

Trois cents vols quotidiens

Après ses études d’économie et de finance en Russie dans les années 80, Nguyên Thi Phuong Thao a commencé une activité de négoce de matières premières dans les pays d’Europe de l’Est et d’Asie. Revenue au Vietnam il y a 10 ans, elle a investi dans le secteur bancaire et immobilier dans les provinces du Centre et à Hô Chi Minh-Ville.

Ayant eu l’idée de créer une compagnie aérienne lowcost depuis en Russie, Nguyên Thi Phuong Thao a anticipé la croissance des besoins de déplacement aérien au Vietnam. «Je me fixe toujours de grands objectifs à atteindre», a-t-elle confié à Forbes. Elle s’est finalement lancée dans l’aventure en 2011 après avoir étudié les modèles des compagnies aériennes à bas prix connaissant le succès, telles Southwest, Ryan Air et Air Asia. À travers sa société Sovico Holdings dont elle est associée avec son mari, l’entrepreneur Nguyên Thanh Hung, elle possède la majorité des titres de Vietjet.

Cette dernière, exploitant pleinement le développement du marché aérien au Vietnam, a vu son capital croître de 29% entre 2012 et 2016, réalisant des bénéfices dès sa deuxième année d’exploitation. Puis c’est la consécration avec son introduction en bourse le 28 février 2017, et depuis, la valorisation de son titre a atteint 47%.

Aujourd’hui, la compagnie réalise 300 vols quotidiens grâce à sa flotte de 45 aéronefs volant sur 63 lignes domestiques, outre quelques lignes internationales. Plus de 35 millions de passagers ont déjà voyagé avec Vietjet. Enfin, la compagnie a commandé récemment 200 Airbus et Boeing pour un coût de 23 milliards de dollars.

«Devenir une compagnie aérienne internationale, c’est notre objectif suivant», a affirmé avec ambition Nguyên Thi Phuong Thao. Lors d’une interview à la chaîne de télévision américaine CNBC durant lequel elle partageait son expérience de réussite, elle affirmait que «la réussite n’est pas aisée, il faut étudier et travailler sans cesse, et en outre, il faut être passionné de ce dans quoi l’on investit».

Kiêu Duc/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Le tourisme vietnamien présenté à Copenhague L’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV) a récemment organisé un programme de présentation du tourisme vietnamien à Copenhague, au Danemark, première activité de la série d'événements de promotion du tourisme vietnamien dans quatre pays nordiques et s’inscrivant dans le cadre du programme national de promotion du tourisme en 2017.