21/07/2017 11:53
Le vice-président du Comité populaire municipal de Dà Nang, Hô Ky Minh, a reçu mardi 18 juillet la représentante en chef de l'Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU Femmes), Shoko Ishikawa, venue prendre congé au terme de son mandat au Vietnam.

>>Séminaire international sur les sexes et la sédentarisation
>>Dialogue sur la promotion de l'égalité des sexes au Vietnam
 

Le vice-président du Comité populaire municipal de Dà Nang, Hô Ky Minh, et la représentante en chef de l'ONU Femmes, Shoko Ishikawa, le 18 juillet à Dà Nang (Centre).
Photo : MT/CVN


Lors de la réception, la représentante en chef de l'ONU Femmes, Shoko Ishikawa, a souhaité que la ville de Dà Nang renforce sa coopération avec l'ONU Femmes pour renforcer la mobilisation de la communauté dans la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles à Dà Nang, ce afin de faire valoir davantage d’efficacité dans le changement des consciences et des actes des personnes concernées.

"L’ONU Femmes continuera d’assister Dà Nang et de partager son expérience avec la ville, pour que celle-ci devienne un point lumineux dans la garantie de l’égalité des genres et une ville sûre pour les femmes et les filles", a-t-elle affirmé.

De son côté, le vice-président du Comité populaire municipal, Hô Ky Minh, a souligné que sa ville s’intéressait toujours aux questions de l’égalité des genres, en appréciant hautement l’assistance active de l’ONU Femmes dans la mise en oeuvrede nombreux projets et programmes visant à contribuer à la prévention et à la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles dans la ville.

"Mis en œuvre dans les communes de Hoa Phong, Hoa Khuong du district de Hoa Vang et du quartier de Hoa Cuong Bac pendant la période 2013-2015, le projet de mobilisation de la communauté en la matière à Dà Nang, financé par l’ONU Femmes, a donné des résultats positifs, avec la mobilisation des hommes", a-t-il fait savoir.

Hô Ky Minh a demandé à l’Association des femmes de la ville de coordonner des activités avec l’ONU Femmes pour élaborer le projet "Dà Nang - ville sûre pour les femmes et les filles".

Il a également souhaité que Shoko Ishikawa continue de partager son expérience et d'assister la ville dans ses liens avec l’ONU Femmes et les organisations internationales, ce dans l'optique de contribuer à intensifier la coopération dans la garantie de l’égalité des genres, la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles.

 

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï