15/05/2017 17:51
L'exposition itinérante «Hoàng Sa, Truong Sa du Vietnam - Les preuves historiques et juridiques» a eu lieu dans la IIe Région navale de la Marine.
>>Exposition «Hoàng Sa, Truong Sa du Vietnam - les preuves historiques et juridiques»

L’exposition sur Hoàng Sa et Truong Sa s'ouvre le 12 mai à Dông Nai (Sud).
Photo : VOV/VNA/CVN

Lors de l’exposition, le Comité d’organisation a présenté une centaine de cartes publiées par le Vietnam et les pays occidentaux depuis le XVIIe siècle jusqu’à maintenant relatives à la souveraineté vietnamienne sur les deux archipels de Hoàng Sa (Paracel) et de Truong Sa (Spratly).

Coorganisée par la brigade 167 du Commandement de la IIe Région navale de la Marine vietnamienne, située dans la commune de Dai Phuoc, district de Nhon Trach, province de Dông Nai (Sud) et le ministère de l’Information et de la Communication, l'exposition d’archives «Hoàng Sa, Truong Sa du Vietnam - Les preuves historiques et juridiques» a ouvert ses portes 12 mai dans cette localité.

Outre les cartes, les visiteurs ont une bonne occasion de découvrir quatre atlas publiés en 1908, en 1017, en 1919 et en 1933 par la Chine justifiant que les deux archipels de Hoàng Sa et Truong Sa et les autres régions maritimes du Vietnam en Mer Orientale n’appartiennent pas à la Chine et les 20 anciens livres en vietnamien sur la mer de Dai Trâm.

Le capitaine Trân Trung Dung a dit que ces preuves historiques et juridiques ont contribué à consolider la confiance des cadres et soldats sur la défense et l’affirmation de la souveraineté vietnamienne sur ces deux archipels.

L’exposition prendra fin le 16 mai. Après cela, tous les objets et documents de l’exposition seront remis au Commandement de la 2e Zone navale de la Marine vietnamienne.

NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Ha Long, le dragon alangui a bien pris son envol Ces dernières années, la province de Quang Ninh (Nord) a obtenu de bons résultats dans le développement de ses infrastructures, notamment les complexes de villégiature et de loisirs. En la matière, la ville de Ha Long fait figure d’exemple.