12/07/2017 10:00
Seize militaires ont péri dans le crash d'un avion des Marines aux causes encore mystérieuses, ont annoncé mardi 11 juillet des responsables, confirmant le pire accident militaire aérien survenu aux États-Unis depuis 2001.
>>Crash de l'avion de Total : deux accusés russes dispensés de peine
>>Australie : un vol d'AirAsia se pose après avoir probablement heurté un oiseau
>>Indonésie : huit morts dans le crash d'un hélicoptère de secours

Carte du Mississippi localisant le crash d'un avion militaire lundi 10 juillet tuant 16 Marines à bord. Photo : AFP/VNA/CVN

L'appareil KC-130, utilisé pour le ravitaillement en carburant et transport de troupes, s'est écrasé lundi 10 juillet dans un champ du Mississippi, dans le sud des États-Unis, vers 16h00 (21h00 GMT), ont-ils précisé dans un communiqué.

"Des responsables de l'administration fédérale ont contacté le corps des Marines quand l'appareil a disparu des radars du contrôle aérien au-dessus du Mississippi. La cause du crash est encore inconnue. Une enquête a été ouverte", ajoutent-ils.

"Le crash de l'avion des Marines dans le Mississippi nous bouleverse. Melania et moi envoyons nos plus sincères condoléances à tous!", a réagi le président américain Donald Trump sur Twitter.

L'appareil était parti de la base aérienne de Cherry Point, en Caroline du Nord (sud-est), ont précisé les Marines. Il s'est écrasé dans le comté de LeFlore, dans une zone rurale.

Toutes les victimes étaient à bord de l'appareil et personne n'a survécu, a précisé le directeur des secours du comté de LeFlore, Fred Randle, sur CNN. Il a d'autre part indiqué sur NBC que le site restait dangereux à cause de la présence de carburant.

Les images des médias locaux montraient la carlingue brûlée du KC-130 dont s'échappait un épais panache de fumée noire après avoir été ravagée par les flammes. Les pompiers ont dû intervenir pour éteindre l'incendie.

Pire accident depuis 2001

Le FBI (police fédérale) s'est rendu sur place, de même que les services de secours et de police locaux, selon les médias.

C'est le pire accident aérien militaire survenu aux États-Unis depuis 2001, lorsqu'un bimoteur de type C23 Sherpa s'était écrasé en Géorgie (sud-est), faisant 21 morts. En 2000, les 19 occupants d'un appareil expérimental MV22 Osprey étaient décédés dans un crash lors d'une mission d'entraînement près de Tucson, en Arizona (sud-ouest).

En janvier 2016, douze Marines avaient été tués dans la collusion de deux hélicoptères près des côtes de l'île d'Oahu, à Hawaï.

"Les identités des militaires dont les vies ont été perdues dans ce tragique accident ne sont pas divulguées le temps de prévenir leurs proches", ont précisé les Marines dans le communiqué. "Tout en enquêtant sur ces faits, nous nous concentrons sur les ressources et le soutien nécessaires à apporter à la famille et aux amis de ces soldats pendant qu'ils traversent ces moment extrêmement difficiles", poursuivent-ils.

Le gouverneur du Mississippi, Phil Bryant, a appelé sur sa page Facebook à prier pour les victimes, tout en saluant "nos hommes et nos femmes en uniforme (qui) risquent leurs vies tous les jours pour assurer notre liberté".

Steven Palazzo, membre de la Chambre des représentants à Washington venant du Mississippi, s'est dit également "bouleversé" dans un tweet.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.