01/12/2015 10:55
Le Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung s’est entretenu le 30 novembre à Paris avec son homologue français Manuel Valls à l’occasion de sa participation à la 21e Conférence de Paris sur le climat (COP 21).
>>Nguyên Tân Dung à l'ouverture de la COP21 à Paris
>>Ouverture à Paris d'une conférence historique sur le climat
>>Nguyên Tân Dung rencontre un réponsable de l’Association d’amitié France-Vietnam

Les Premiers ministres vietnamien Nguyên Tân Dung (gauche) et français Manuel Valls, le 30 novembre à Paris. Photo : Duc Tam/VNA/CVN

Le dirigeant vietnamien a présenté les condoléances du gouvernement et du peuple vietnamiens pour le gouvernement et le peuple français, notamment les familles des victimes des attaques sanglantes survenues le 13 novembre à Paris.

Le Premier ministre français a salué la participation de la délégation vietnamienne à cette conférence historique sur le climat qui conjugue les efforts communs pour faire face au changement climatique.

Les deux dirigeants sont tombés d’accord sur de grands orientations et mesures pour promouvoir la coopération bilatérale et ont discuté des questions régionales et internationales d’intérêt commun.

Ils ont jugé développés les liens bilatéraux, notamment l’établissement du Partenariat stratégique Vietnam - France en 2014 lors de la visite en France du Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung.

Nguyên Tân Dung et Manuel Valls ont convenu de continuer de mettre en œuvre les contenus du Partenariat stratégique Vietnam - France ainsi que des mesures concrètes pour approfondir les liens bilatéraux.

En la matière politique, les deux parties se sont mis d’accord sur la multiplication des rencontres de tous les échelons, sur le renforcement de la coopération bilatérale dans la défense, l’économie et aussi entre les localités.

Quant à l’économie, les deux parties ont souligné le renforcement de la coopération bilatérale dans le transport, l’énergie, l’aviation, l’agriculture, la pharmacie et etc.

Accélérer la coopération bilatérale

La France est le 5e partenaire du Vietnam au sein de l’Union européenne avec les échanges commerciaux bilatéraux établis de 3,5 milliards de dollars en 2014, le 2e investisseur européen au Vietnam avec un fonds d’investissement de plus de 3,38 milliards de dollars. La France est aussi le premier donateur européen d’aide publique au développement du Vietnam pour une valeur de 360 millions de dollars en 2014.

Un parc éolien dans la province de Bac Liêu (Sud).
Photo : Huynh Su/VNA/CVN

Le Premier ministre français Manuel Valls a précisé que la France s’intéressait à la demande du Vietnam dans sa lutte contre le changement climatique, tout en soulignant une entraide mutuelle pour parvenir à l’objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre. La France encourage les entreprises françaises à participer aux projets de développement vert au Vietnam.

Les deux Premiers ministres ont insisté sur l’importance d’accélérer la coopération bilatérale dans l’éducation et la formation et convenu de créer des conditions favorables aux études des Vietnamiens en France.

Le Premier ministre français Manuel Valls s’est engagé à soutenir le Vietnam dans l’approfondissement de ses relations avec l’Union européenne (UE), notamment dans l’économie et le commerce et à ratifier l’Accord de partenariat et de coopération intégrale Vietnam - UE. Il a salué l’achèvement prochain des négociations de l’Accord de libre-échange Vietnam - UE et soutenu la signature et l’application de cet accord important.

Nguyên Tân Dung et Manuel Valls ont hautement apprécié la coordination entre les deux pays lors des forums multilatéraux, ce contribuant à rehausser la position du Vietnam et de France sur la scène internationale.

Manuel Valls a donné l’importance à la politique et à l’intégration internationale du Vietnam ainsi qu’à son rôle dans la garantie de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région.

Nguyên Tân Dung a affirmé que le Vietnam soutenait et était prêt à servir la passerelle pour renforcer les relations entre la France et l’Asie-Pacifique et l’ASEAN.

Les deux dirigeants ont partagé le même point de vue que tous les différends en Mer Orientale devaient être réglés par des mesures pacifiques, dans le respect du droit international, notamment de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 pour assurer la sécurité et la sûreté de la navigation maritime pour les intérêts de la région comme de la communauté internationale.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.