13/12/2015 00:10
Une vingtaine d’ouvriers vietnamiens qui travaillent sur un chantier de construction à Rouiba, à 22 km à l’Est d’Alger, ont fait grève depuis midi 9 décembre, souhaitant tous retourner au Vietnam le plus tôt possible.
>>Le Premier ministre demande de protéger les intérêts des travailleurs vietnamiens à l’étranger

Dans la chambre des ouvriers vietnamiens sur un chantier de construction à Rouiba.
Photo : VNA/CVN

Ces ouvriers ont été envoyés par la compagnie vietnamienne Thang Long OSC en Algérie travailler depuis septembre 2014 pour le compte du chinois Zhejiang Construction Investment Group.

Ils ont fait savoir que l’entrepreneur chinois a coupé de 60 dollars leur salaire mensuel de novembre 2015 normalement à eux versé, sans donner aucune explication, et qu’ils ont été exploités et mis au pain et à l’eau.

Les grévistes ont également dit que nombre de clauses du contrat de travail qu’ils ont signé avec Thang Long OSC n’ont pas été respectées dans les faits.

Il ne s’agit pas de leur premier débrayage, mais de la première fois qu’ils demandent de regagner au plus tôt le Vietnam.

Des travailleurs vietnamiens sur le chantier de construction de Khenchela ont appelé au secours et été rapatriés en novembre dernier après que deux d’entre eux ont été brutalisés par des hommes de la compagnie chinoise Dong Yi Jiang Su.

Les deux ouvriers ont été battus et blessés pour avoir refusé de recevoir un salaire forfaitaire alors que leur contrat de travail prévoit un salaire journalier et un paiement mensuel. 
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.