23/01/2016 07:47
Sur le développement socio-économique en 2016, les ministres du Plan et de l’Investissement, de l’Industrie et du Commerce, et le gouverneur de la Banque d’État ont donné leurs prévisions.
>>Pas de soucis concernant le déficit commercial
attendu pour 2016


De grands progrès ont été réalisés

Bùi Quang Vinh, ministre du Plan
et de l’Investissement


La situation socio-économique de 2015 est encourageante malgré les difficultés rencontrées. La stabilité des fondamentaux macroéconomiques a été assurée, avec notamment une bonne maîtrise de l’inflation, en témoigne un indice des prix à la consommation en hausse de seulement 0,6%. La croissance du PIB national s’est établie à 6,68%, au-delà de l’objectif annuel de 6,2%, la plus forte de ces huit dernières années.

Le développement de l’industrie, en particulier dans le secteur manufacturier et celui de la transformation s’est avéré un moteur supplémentaire de croissance. En dépit des mauvaises conditions météorologiques, le secteur de l’agriculture a progressé de 2,4%, même si les cours des produits agricoles ont baissé de manière continue. Selon de nombreuses organisations internationales, les capacités concurrentielles du Vietnam ont progressé de 19 places au niveau mondial.

Dans un contexte économique difficile, notre pays a réussi à assurer une croissance de l’emploi de 1,6%, le taux de chômage demeurant inférieur à 4%. Parallèlement, le taux de pauvreté a diminué pour s’établir à moins de 4,5%. Celui de travailleurs qualifiés est passé à 51,6%. Le Vietnam a donc été reconnu comme l’un des pays ayant atteint plusieurs Objectifs du Millénaire du Développement, à commencer par celui sur l’éradication de la pauvreté.

En 2015, l’activité des entreprises devrait être plus animée. Le nombre d’entreprises a augmenté de 26,6% en un an, et leur capital total, de 39%,  ce grâce aux nouvelles lois sur l’entreprise et sur l’investissement entrées en vigueur en juillet dernier. Cela dit, si notre économie connaît la croissance, cette dernière-ci n’est pas encore durable. Notre développement repose principalement sur des ressources humaines non qualifiées et l’investissement direct étranger. Sur le plan social, il me faut souligner que la vie des ethnies minoritaires est encore précaire. Il existe toujours, par ailleurs, des problèmes de sécurité alimentaire et de protection de l’environnement qu’il est difficile de traiter.

Pour 2016, nous avons fixé un objectif de croissance de 6,7%. Nous devrons tous veiller à attacher une importance particulière à l’intégration de notre économie, compte tenu de la Communauté de l’ASEAN et de plusieurs accords de libre-échange dont l’entrée en vigueur est attendue cette année.

Cette intégration, dont l’un des aspects est une ouverture de notre marché, entraînera un regain de concurrence. Chaque secteur, chaque localité comme chaque entreprise, devra donc prendre les mesures qui s’imposent pour surmonter les difficultés, en particulier en matière de capacités concurrentielles, dont de compétitivité. À cet égard, l’État continuera de soutenir les entreprises.

Succès de la lutte contre l’inflation

Nguyên Van Binh, gouverneur de la Banque d’État du Vietnam

En l’espace de quatre années, nos décideurs politiques sont parvenus à maîtriser une inflation auparavant galopante, point essentiel pour notre économie, ainsi que pour améliorer nos fondamentaux macroéconomiques. Ce succès a donné une plus grande marge de manœuvre à la banque centrale en matière de politique monétaire pour doper la croissance. Le changement des taux directeurs d’intérêts a été effectué conformément à l’état du développement comme de l’intégration de notre pays à l’économie mondiale. Les fluctuations du marché financier mondial n’ont pas eu d’incidence notable sur le marché monétaire domestique qui est resté stable.

La reprise de la croissance économique a favorisé celle du crédit qui atteignait, dès le début de l’année 2015, le chiffre impressionnant de 18%. Cette année, nous continuerons de coopérer étroitement avec les ministères et les branches en vue maintenir le contrôle sur l’inflation qui, du fait des difficultés encourues cette année, devra être au plus de 5%, conformément à la décision de l’Assemblée nationale.

Pour soutenir le développement économique, la Banque d’État du Vietnam s’efforcera de gérer de manière efficiente les taux d’intérêts bancaires et de maintenir la stabilité du marché des devises, notamment des taux de changes.

Des mesures pour renforcer les exportations

Vu Huy Hoàng, ministre de l’Industrie et du Commerce

En 2015, les exportations nationales ont progressé de 10%. Pour conserver un même rythme en 2016, nous nous efforcerons de dépasser les difficultés et d’améliorer notre production. Des politiques seront mises en œuvre pour exploiter pleinement les avantages de la Communauté de l’ASEAN comme des accords de libre-échange. Les entreprises devront promouvoir le commerce et l’investissement, ainsi que s’adapter à l’ouverture du marché domestique.
 
Nguyên Hoàng-Ngoc Yên/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.