11/10/2016 11:31
Une délégation de jeunes de la province de Hà Giang (Nord) s'est entretenue lundi 10 octobre avec celle du district de Wenshan, province chinoise du Yunnan.
>>Vietnam-Chine : promotion du commerce frontalier Hà Giang-Yunnan
>>Vietnam et Chine intensifient les échanges économiques entre provinces frontalières

Les deux parties signent un document de coopération lors de l'entretien, le 10 octobre à Hà Giang (Nord).
Photo : Hông Quang/VNA/CVN

Cette activité s'inscrivait dans le cadre du programme d'échange entre les jeunes frontaliers Hà Giang-Wenshan, qui a lieu les 10 et 11 octobre.

Lors de l'entretien, Vu Manh Ha, secrétaire de l'union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de la province de Hà Giang, a souligné les similitudes entre les jeunes de Hà Giang et Wenshan. Il s'est déclaré convaincu que les résultats de l'entretien contribueraient à consolider la confiance des dirigeants du Parti et de l'État des deux pays envers les jeunes générations et à marquer un jalon important dans la coopération entre les jeunes dans les années suivantes.

Hà Giang a souhaité que les entreprises et les jeunes du district de Wenshan partagent des expériences avec les jeunes de Hà Giang en matière de start-up.

À cette occasion, les deux parties ont convenu de renforcer les activités d'échange d'amitié et de coopération entre les jeunes, contribuant à l'intensification de la compréhension mutuelle et au développement des deux localités. Elles se sont engagées à accélérer l'échange d'informations et les mouvements de jeunes volontaires, et à éduquer leurs jeunes sur l'amitié traditionnelle et la coopération intégrale Vietnam-Chine.

À partir de 2017, les deux parties organiseront alternativement le programme d'échange entre jeunes une fois par an.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.