15/09/2015 16:53
La Sierra Leone a connu une déconvenue dans sa longue marche vers l'éradication du virus Ebola, avec un nouveau décès dans une province qui n'avait plus signalé de cas depuis près de six mois.
>>Ebola : début des vaccinations dans une ville sous quarantaine en Sierra Leone
>>Ebola pourrait être vaincu d'ici à la fin de l'année, selon la chef de l'OMS

Un nouveau cas d'Ebola, une adolescente de 16 ans, découvert dans le Nord de la Sierra Leone.
Photo : AFP/VNA/CVN

Ce nouveau cas, une adolescente de 16 ans décédée le 13 septembre dans le Nord de la Sierra Leone, n'a pas de lien avec un foyer de contamination situé dans une province voisine, ont annoncé le 14 septembre les autorités sanitaires, suscitant des interrogations sur l'origine de la transmission.

La Sierra Leone, la Guinée et le Liberia, trois pays voisins d'Afrique de l'Ouest, concentrent plus de 99% des victimes de l'épidémie d'Ebola qui sévit depuis décembre 2013 dans cette partie du continent.

Partie du sud de la Guinée, elle est la plus grave depuis l'identification du virus en Afrique centrale en 1976, et elle a fait plus de 11.300 morts pour quelque 28.000 cas, un bilan sous-évalué, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'épidémie a cependant décru depuis le début de l'année et les trois pays espèrent en venir à bout.

La semaine dernière, l'OMS avait annoncé que, pour la première fois depuis l'identification de l'épidémie, la Guinée avait passé une semaine sans nouveau cas signalé, au moment même où le Liberia était - pour la deuxième fois - déclaré le 3 septembre exempt de transmission d'Ebola.

Testée positive au virus, l'adolescente sierra-léonaise est décédée dans le centre de l'International Medical Corps à Makeni (Centre-Nord), dans la province de Bombali, a précisé dans un communiqué le Centre national de lutte contre Ebola (NERC).

Le dernier cas enregistré dans cette province, limitrophe de la Guinée, remontait à 169 jours, selon les statistiques officielles.

La jeune fille avait déclaré des symptômes de la maladie le 8 septembre mais n'avait été hospitalisée que le 12, selon des habitants joints.

"Ses parents, son professeur et ses camarades de classe sont à présent sous surveillance", a indiqué Hamidu Fornah, porte-parole local du NERC.

Elle n'avait pas quitté récemment les environs, a souligné un responsable médical.

Tout lien est donc a priori exclu avec le décès fin août d'une femme de 67 ans dans le village de Sella Kafta, qui a été placé en quarantaine, dans la province de Kambia, également située à la frontière avec la Guinée.

Cinq cas, dont la femme décédée, ont été identifiés à Sella Kafta, où plus d'une centaine de personnes sont vu administrer un vaccin déjà expérimenté avec succès en Guinée.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam 6e mondial en matière de croissance de l’afflux touristique Avec 29% de visiteurs en plus depuis le début de l’année, le Vietnam figure parmi les dix destinations ayant observé le plus fort développement touristique sur un an en 2017, selon le dernier rapport de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).