25/01/2017 12:29
Le nouveau président américain Donald Trump a signé le 23 janvier dans le Bureau ovale un document mettant fin à la participation des États-Unis à l'Accord du partenariat transpacifique (TPP), âprement négocié pendant des années par l’administration Obama.

>>Trump marque la rupture avec Obama sur le libre-échange
>>L'Australie défend toujours le TPP en dépit de son abandon par Trump

 

Donald Trump signe la fin de la participation des États-Unis au TPP.
Photo : Reuters/VNA/CVN


Ce traité a été signé en 2015 par 12 pays d’Asie-Pacifique représentant 40% de l’économie mondiale. Mais le texte, qui va bien au-delà de la simple levée des barrières douanières, n’était pas encore entré en vigueur, en l’absence de ratification par le Congrès américain.

«Nous en parlions depuis longtemps», a-t-il déclaré aux journalistes présents lors de la signature, jugeant que cette décision était «une bonne chose pour le travailleur américain». Durant sa campagne, Donald Trump avait dénoncé un accord «terrible», contraire selon lui aux intérêts des travailleurs américains.

Le traité a été signé par 12 pays: Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour, États-Unis et Vietnam. Actuellement, des pays membres du TPP envisagent la possibilité de mettre en œuvre cet accord sans la participation des États-Unis.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Le Vietnam renforce la promotion du tourisme en Finlande Poursuivant ses activités de promotion du tourisme vietnamien dans quatre pays nordiques, le 18 septembre, la délégation du travail de l'Administration nationale du tourisme, dirigée par le directeur général Nguyên Van Tuân, a organisé un programme de présentation du tourisme vietnamien en Finlande.