17/05/2017 16:25
>>Dieselgate : Volkswagen admet sa culpabilité et passe à la caisse
>>Plainte visant Audi pour des logiciels truqueurs sur des moteurs essence

Le parquet de Stuttgart (Sud-Ouest) a annoncé mercredi 17 mai avoir ouvert dès février une enquête pour manipulation de cours dans le cadre du dieselgate visant des membres du directoire de Porsche SE, parmi lesquels l'actuel patron du groupe Volkswagen. Outre Matthias Müller, arrivé aux commandes de Volkswagen à l'automne 2015 juste après la révélation de la tricherie du constructeur allemand sur des millions de moteurs diesel, sont également visés par cette enquête l'ancien patron Martin Winterkorn et l'actuel président du conseil de surveillance du constructeur, Hans-Dieter Pötsch.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï