19/07/2017 08:54
Le Département d'État américain a annoncé mardi 18 juillet que des hauts diplomates américains et russes avaient eu un entretien "musclé" à Washington sur des sujets de préoccupation commune.
>>Première rencontre entre les présidents Donald Trump - Vladimir Poutine à Hambourg

Les présidents russe Vladimir Poutine (gauche) et américain Donald Trump, le 7 juillet, à Hambourg, en Allemagne.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Suite à la récente rencontre entre le président Donald Trump et le président russe Vladimir Poutine à Hambourg, en Allemagne, et à plusieurs autres rencontres bilatérales de haut niveau, le sous-secrétaire Thomas A. Shannon Jr a rencontré mardi 18 juillet son homologue russe Sergueï Ryabkov pour continuer à discuter de leurs sujets de préoccupation commune", selon un communiqué du Département d'État américain.

D'après le communiqué, la discussion a été "musclée, directe et réfléchie, reflétant la détermination des deux parties à parvenir à une solution".

"Les États-Unis et la Russie sont à la recherche d'une solution à long terme aux préoccupations bilatérales qui ont entraîné une dégradation de leurs relations. Les discussions ont révélé un esprit de bonne volonté, mais il est clair qu'il reste encore beaucoup à faire", ajoute le communiqué.

Mardi 18 juillet également, Moscou a émis un communiqué aux termes plus vigoureux, menaçant Washington de représailles équivalentes si les propriétés diplomatiques saisies par le gouvernement américain n'étaient pas restituées à la Russie.

"La partie russe souligne que si Washington ne remédie pas à ce problème et à d'autres sujets d'irritation similaires, y compris les obstacles permanents imposés au travail de nos représentations diplomatiques, nous nous réservons le droit de prendre des mesures de rétorsion basées sur un principe de réciprocité", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Dans le cadre des mesures prises en réponse à l'ingérence présumée de la Russie dans les élections américaines 2016, le gouvernement de l'ancien président Barack Obama avait expulsé des États-Unis 35 responsables du gouvernement russe, et fermé deux complexes gouvernementaux russes sur son territoire.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.