20/05/2015 20:41
La police de la province de Hà Tinh (Centre) a décidé d’ouvrir une instruction sur l’effondrement de l’échafaudage survenu sur le chantier Formosa, dans la zone économique de Vung Ang du district de Ky Anh.
>>Ouverture d'une instruction sur l'accident du chantier Formosa


Les lieux de l’effondrement de l’échafaudage, survenu le 25 mars sur le chantier Formosa du groupe sud-coréen Samsung.
Photo : Công Truong/VNA/CVN

La police de la province a également décidé de placer en détention provisoire deux personnes de nationalité sud-coréenne, Kim Jong Wook (43 ans) et Lee Jae Myeong (62 ans), pour violations de réglementation de la sécurité du travail.

Avant l’accident, survenu le soir du 25 mars, Kim Jong Wook, chef du chantier de production et d’assemblage d’équipements du port de Son Duong du complexe Formosa, et Lee Jae Myeong, directeur chargé de la gestion des ouvriers au travail sur l’échafaudage Lane 1&2, ont examiné l’échafaudage et découvert des signes anormaux de vibration de l’échafaudage.

Mais ces deux responsables n’ont pas autorisé les ouvriers à arrêter leur travail. Au contraire, ils leur ont demandé de poursuivre le travail, ce qui a eu de graves conséquences lorsque celui-ci s'est effondré, selon les résultats de l’enquête préliminaire.

L'enquête a été menée sur la base des éléments collectés sur les lieux, des témoignages des individus et collectifs concernés dont la Sarl. Hung Nghiêp Formosa, la compagnie SamSung C&T, et la compagnie de fourniture de main-d’œuvre Libel.

L'accident est survenu le 25 mars à 20h sur le chantier Formosa du groupe sud-coréen Samsung alors que des centaines d'ouvriers étaient sur un échafaudage à une hauteur de 20 à 30 mètres, faisant 13 morts et 28 blessés.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï