10/07/2017 16:12
>>Arabie saoudite : un policier tué dans la région de Qatif
>>Arabie : deux "terroristes" tués dans l'explosion d'un véhicule

Un policier et deux civils ont été blessés par balle dans trois incidents armés distincts dans l'est de l'Arabie saoudite, où se concentre la minorité chiite, a annoncé lundi 10 juillet la police saoudienne. Le policier a été blessé par des tirs alors qu'il circulait dimanche 9 juillet en fin de journée dans une zone rurale de la région de Qatif, a déclaré un porte-parole de la police de la province Orientale. En outre, deux hommes, dont l'identité n'a pas été donnée, ont été hospitalisés après avoir été dimanche la cible de tirs de "source inconnue" à un intervalle d'une heure à Awamiya, une localité de la région de Qatif, a ajouté le porte-parole, cité par l'agence officielle Spa. Les actes de violences se sont multipliés ces derniers jours dans la région de Qatif où deux policiers ont été blessés samedi 8 juillet dans une attaque contre leur patrouille. Une précédente attaque jeudi 6 juillet à Qatif a fait un mort et six blessés parmi les membres d'une patrouille de la police. Mardi 4 juillet, un policier avait été tué et trois autres blessés dans cette même région. La province Orientale est régulièrement secouée par des violences attribuées par les autorités à des "éléments terroristes" ou des trafiquants de drogue. La plupart des chiites, minoritaires dans le royaume saoudien, vivent dans cette province, riche en pétrole, où ils disent être victimes de discriminations.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.