30/01/2016 08:44
À l’occasion du Têt ông Công – ông Tao (culte du Génie de la terre et des Génies de la cuisine), ou Têt Tao Quân, tenu le 23e jour du 12e mois lunaire, chaque famille vietnamienne prépare un festin pour ces divinités. Une tradition originale transmise de génération en génération.
>>La carpe rouge, monture du Génie du Foyer
>>Les Génies du foyer vont au Ciel

À l’approche du Têt Tao Quân, marquant tradition-nellement le début des festivités du Têt Nguyên Dan (Nouvel An lunaire), les marchés et les rues sont remplis de monde et de marchandises, notamment la rue Hàng Ma à Hanoi spécialisée dans les objets votifs. On vient ici pour acheter mais aussi pour s’immerger dans l’ambiance du Têt.

Aux marchés, des femmes achètent des fruits, des aliments, de faux billets et des carassins dorés pour confectionner un festin parfait en l’honneur des Génies du foyer. Selon la légende, trois carpes rouges servent de montures au Génie de la terre et aux Génies de la cuisine pour rejoindre l’Empereur de Jade, où ils lui feront un rapport détaillé sur la vie de la maisonnée durant l’année écoulée.

Après le culte, les poissons sont libérés dans étangs ou rivières. En dépit de la vie moderne, aucune ménagère ne ferait l’impasse sur le Têt Tao Quân. Le culte rendu aux Génies du foyer vise à maintenir le feu dans la cuisine – l’union chaleureuse de la famille.

Ngoc Yên/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.