14/10/2016 18:03
Des millions de Thaïlandais se sont vêtus de noir le 14 octobre pour pleurer leur roi, dont le décès ouvre une page de grande incertitude pour un royaume dont il était la clef de voûte depuis 70 ans.
>>Thaïlande : le prince héritier Maha Vajiralongkorn sera monarque
>>Décès du roi de Thaïlande

Des Thaïlandais habillés en noir font la queue pour rendre un dernier hommage à leur défunt roi Bhumibol Adulyadej, le 14 octobre au Grand Palais de Bangkok. Photo : AFP/VNA/CVN

Des dizaines de milliers d'entre eux ont commencé à affluer vers le palais, pour voir arriver le cortège funéraire du roi Bhumibol Adulyadej, décédé le 13 octobre à l'âge de 88 ans.

Le parcours entre l'hôpital Siriraj et le palais a été fermé à la circulation avant l'aube.

Le prince héritier Maha Vajiralongkorn, 64 ans, doit ensuite conduire la cérémonie bouddhiste du "bain" du corps de son père, première étape d'une longue série de rites qui durent plusieurs mois pour les membres de la famille royale.

Ils s'achèvent par la crémation du corps, plusieurs années après le décès pour un roi en Thaïlande.

Des joggeurs faisant leur footing matinal aux employés de bureau dans le métro, toute la Thaïlande était le 14 octobre en noir et blanc, couleur du deuil en Asie.

"Tant que le roi était en vie, le peuple restait uni", a expliqué, ému, Arnon Sangwiman, employé de la compagnie nationale d'électricité.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.