29/01/2017 23:51
Les Vietnamiens croient que la première personne à fouler le seuil de leur maison au premier jour de l’An lunaire apporte de la chance ou du malheur à toute la famille pendant l’année. Cette coutume s’appelle en vietnamien xông dât.
>>À l’approche du Têt, le marché des billets étrangers pour les lì xì s’agite
>>Têt : le service de xông dât en plein essor à Hanoi

Des sentences parallèles écrites dans un style calligraphique.

À Hanoï, des sociétés privées, des centres de services, voire des individus, lancent des services de xông dât.

La coutume de xông dât est particulièrement symbolique, mais ses répercussions s’exercent sur toute la nouvelle année à venir : selon la personne choisie et les circonstances de l’évènement, c’est un présage heureux ou... malheureux.

Kim Thoa, de l’arrondissement de Hoàn Kiêm, à Hanoï, «cherche depuis trois semaines celui ou celle qui fera le "xông dât" dans les locaux de ma compagnie de commercialisation d’objets d’artisanat et de pierres précieuses. Pour le précédent Têt, la compagnie de mon amie avait recouru aux services du centre Hoa Dà, à un prix raisonnable. Comme vous savez, la personne qui fait le "xông dât" est tellement importante qu'on peut dire que tout l'avenir d'une personne ou une compagnie en dépend. Le succès ou l'échec... La prospérité ou non...»  

De nombreuses sociétés proposent ces services, certaines à des prix très élevés, d’autres plus modiques, mais avec une qualité qui ne convient pas toujours aux clients.

Toutefois, pour Kim Thoa, le centre Hoa Dà fait partie des meilleurs prestataires de services de la capitale. Il faut dire qu’elle a commencé il y a plusieurs années, avec son programme xông dât Phúc-Lôc-Tho (Bonheur-Prospérité-Longévité), en donnant à sa clientèle de bons conseils. En outre, Hoa Dà propose un service de livraison de cadeaux pour le Têt à domicile au prix de 200.000 dôngs.

Les trois personnes incarnent les trois génies Phúc, Lôc et Tho - Bonheur, Prospérité et Longévité - arrivent dans une maison pour prononcer des paroles élogieuses.

Actuellement, les services de xông dât ne cessent de se développer et de se diversifier. Ils comprennent les cadeaux, la visite le matin du jour de l'An au domicile ou à l’entreprise, la présentation des voeux, voire une danse de la licorne. Par contre, bien évidemment, ce n’est pas donné... La Compagnie de livraison de fleurs à domicile Hà Linh, rue Trân Duy Hung (arrondissement de Câu Giây), lance un service similaire : trois personnes incarnent les trois génies Phuc, Lôc et Tho - Bonheur, Prospérité et Longévité - arrivent dans une maison pour prononcer des paroles élogieuses, boire un verre d’alcool avec le propriétaire des lieux et donner des li xi - des étrennes - aux enfants, le tout pendant une durée de 30 minutes. Selon Trân Hoang, co-manager de la compagnie Hà Linh, la façon donc les personnes chargées du xong dat sont habillées est l'un des critères primordiaux: «Pour le service normal, en dehors des exigences particulières de tel ou tel client, la personne choisie doit être impeccable, propre et polie... En général, c'est un homme dans la trentaine. Tout simplement parce que selon la coutume, un homme est symbole de réussite. Et 30 ans, c'est ni trop jeune, ni trop vieux. Et dans le cas des trois génies Phuc, Lôc et Tho, les personnes choisies doivent être vieilles et fortunées pour apporter plein de bonheur et succès».        

Les troupes de danse de la licorne qui œuvrent généralement pour les cérémonies d’inauguration profitent aussi de l’opportunité du Têt pour un service de xông dât à des prix pouvant aller de 4 à 14 millions de dôngs. Mais en ce contexte où les prix sont généralement élevés, ils n’obtiennent pas beaucoup de commandes. 

Outre les professionnels, les centres de services et même des particuliers, comme certains étudiants par exemple, tentent leur chance. On voit apparaître sur plusieurs portails de commerce tels que rongbay.com ou vatgia.com des annonces intéressantes avec des informations détaillées : jour, mois et année de naissance, adresse de contact. En revanche, ces individus qui offrent un service de xông dât demandent un prix raisonnable, de 300.000 à 1,5 million de dôngs.  

VOV/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.