01/08/2017 10:26
L’Agence cubaine de presse Prensa Latina a donné des estimations optimistes sur le secteur touristique du Vietnam ainsi que des conseils pour le développer davantage.

>>Le tourisme de Hà Giang présenté à Hô Chi Minh-Ville
>>Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme

>>Le Vietnam cherche à attirer les touristes européens

 

Des visiteurs étrangers découvrent la ville de Hanoï à cyclo.

Photo : Linh Thao/CVN


La bonne réputation du secteur touristique du Vietnam est de plus en plus reconnue sur la scène internationale et le pays est devenu une des destinations qui se développent le plus rapidement dans le monde, selon l’Agence cubaine de presse Prensa Latina

D'après l’Organisation mondiale du tourisme, le Vietnam se classe au 7e rang parmi les marchés  touristiques émergents. Le nombre de touristes étrangers y a augmenté de 24,6% en 2016. 

Toujours en 2016, le Vietnam a atteint un record de 10,5 millions de touristes étrangers. Il espère que ce chiffre augmentera au moins d’un million en 2017. L'objectif en 2020 est d’accueillir entre 17 et 20 millions de touristes étrangers et 82 millions de Vietnamiens. 

Pourtant, l’Agence de presse Prensa Latina a montré que ces succès ne sont pas encore suffisants pour faire du Vietnam une destination touristique vraiment attrayante et compétitive. Le Vietnam s’est concentré sur l’amélioration des infrastructures, la formation des ressources humaines, etc. Pourtant, pour devenir un pays touristique de premier rang, il devra élaborer des politiques adéquates et les appliquer de manière efficace. 

Actuellement, parmi 141 pays dans le monde, le Vietnam occupe le 24e rang en termes de ressources touristiques et le 75e en termes de compétitivité touristique.

NDEL/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».