18/05/2017 12:14
Un colloque consacré aux défis et à la vision pour la sub-région du Quadrilatère de Long Xuyên a eu lieu les 16 et 17 mai à An Giang, avec la participation des autorités des trois localités concernées que sont An Giang, Kiên Giang et Cân Tho.
>>Des mesures pour protéger le grenier à riz du pays

Le colloque sur le Quadrilatère de Long Xuyên a eu lieu les 16 et 17 mai à An Giang.
Photo : tuyengiaoangiang/CVN

Le colloque sur le Quadrilatère de Long Xuyên, organisé par le Comité populaire d’An Giang, a également vu la participation de représentants de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), du Comité de pilotage du Sud occidental, ainsi que de spécialistes de différents instituts et universités du delta du Mékong.

Le vice-président du Comité populaire d’An Giang, Lam Quang Thi, a déclaré que la sub-région agricole du Quadrilatère de Long Xuyên faisait face à nombre de défis et difficultés en ce contexte de dérèglement climatique. Selon le directeur adjoint de l’Institut Dragon-Mékong de l’Université de Cân Tho, Lê Anh Tuân, la construction de barrages hydrauliques en amont des fleuves, l’augmentation de la population, la surexploitation des ressources naturelles, la dégradation du sol et de l’eau, et plusieurs autres activités humaines, ont entraîné de graves conséquences.

Devant cette situation, les participants ont insisté sur la nécessité de coopérer pour améliorer la gestion des ressources en eau, s’adapter au changement climatique, et établir un réseau d’informations sur la sub-région.

Le Quadrilatère de Long Xuyên couvre 500.000 ha, dont 350.000 sont réservés à l’agriculture. Sa production agricole annuelle moyenne est de 5 millions de tonnes.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.