04/01/2016 17:37
D’importantes nouvelles découvertes ont été publiées, notamment des vestiges de la citadelle intérieure, dans un rapport préliminaire de la campagne de fouilles archéologiques menées dans l’ancienne citadelle de Luy Lâu, dans la province de Bac Ninh (Nord).

>>Cô Loa deviendra un futur parc historique, culturel et écologique
>>Le site de fouilles archéologiques d'Oc Eo-Ba The reconnu vestige national spécial
 

Les délegués visitent le site des fouilles.

Les archéologues du Musée national de l’histoire du Vietnam et de l’Université d’Asie de l’Est du Japon ont rendu public leur rapport préliminaire sur les dernières fouilles réalisées sur le site de la plus ancienne citadelle du Vietnam.

Ce programme a été mené dans le cadre du projet de coopération dans les études archéologiques Vietnam - Japon pour la période 2014-2019.  

Un centre politique, économique et culturel

Selon les spécialistes, la citadelle de Luy Lâu a été le cœur de la région pendant dix siècles à partir du Ier siècle avant notre ère.
 

Un morceau de moules de tambours de bronze découvert à Luy Lâu, Bac Ninh.


Luy Lâu est située aujourd’hui dans la commune de Thanh Khuong du district de Thuân Thành, sur la rive droite de la rivière Dâu. Ce site était le siège de l’arrondissement du Giao Chi sous l’occupation de la dynastie chinoise des Han. Il y a environ 2.000 ans, ce secteur était le centre politique, économique et culturel de la région de Linh Nam (Nord).

Plus de 900 morceaux de moules de bronze

Un grand nombre de matériaux de construction et d’ustensiles ménagers du Ier siècle av.-J.C. au XIVe siècle ont été découverts durant cette dernière campagne de fouilles de 40 jours de fouilles. On a également trouvé plus de 900 morceaux de moules utilisés pour la fabrication de tambours de bronze de la culture de Dông Son, datés du IVe siècle.

«Cette année, nous avons identifié les limites de l’Ouest de la citadelle, et nous avons pu confirmer que la citadelle intérieure se trouve au centre de la citadelle extérieure, un peu plus plus au Nord.», a souligné Nguyên Van Chiên, chef de l'équipe de fouilles du musée. Les mesures de la citadelle sont d’environ 180 m d’Est en Ouest, et de 110 m du Nord au Sud, selon le rapport.
 

Vue des fouilles.


Le but de cette campagne cette année était, en dehors d'estimer la taille globale de la citadelle de Luy Lâu, de localiser son enceinte occidentale et sa porte nord.

«Nous avons trouvé les traces d'une rivière qui, selon nous, était présente du Ier siècle av. J.-C. au  Ier siècle de notre ère», a déclaré Mme le professeur Xiaofen Huang, chef de l'équipe japonaise, ajoutant que celle-ci pouvait constituer une limite de la citadelle.

«Le but de ces fouilles était aussi de travailler davantage sur le site où ont été trouvés les morceaux de moules de tambours de bronze», a-t-elle ajouté.
 

Un grand nombre de matériaux de construction et d’ustensiles ménagers du Ier s. av.-J.C. au XIVe s. ont été découverts.


Selon le docteur Ngô Thê Phong, l’un des plus grands archéologues du Vietnam, le premier morceau de moule de tambour a été découvert par l'archéologue japonais Nishimura il y a plus de dix ans. «Aujourd’hui, l'équipe a trouvé des centaines de ces pièces dont la présence laisse à penser l’existence d’un grand centre de fonte du bronze à Luy Lâu».

«Nous espérons, avec les près d'un millier de pièces de moules, pouvoir reconstituer un ou plusieurs moules pour, éventuellement, reconstituer des tambours de bronze», a déclaré le docteur Nguyên Van Doàn, directeur adjoint du Musée national de l'histoire du Vietnam.

Les spécialistes poursuivront les fouilles dans les années à venir afin de définir précisément l’étendue et la structure du site de Luy Lâu, puis organiseront une conférence internationale afin de communiquer les résultats des études réalisées au Vietnam et au Japon.

Texte et photos : Thuy Hà/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».