09/12/2015 17:38
Le coup d'envoi de la Fête touristique Dông Thap - Tràm Chim 2015 a été donné le 9 décembre au Parc national de Tràm Chim, district de Tam Nông, province de Dông Thap (delta du Mékong).

>>La zone humide de Lang Sen, 7e site Ramsar du Vietnam
>>Préservation de la biodiversité au parc national de Tràm Chim
 

Le Parc national de Tràm Chim, province de Dông Thap (delta du Mékong).
Photo : Van Tri/VNA/CVN


Plusieurs événements importants sont prévus : la cérémonie de réception de la décision de reconnaître ce parc comme un site à l'échelle nationale, une exposition photographique sur ce parc, la présentation des spécialités locales et bien d'autres encore.

Les plus de 7.300 ha de ce parc sont situés dans le district de Tam Nông de la province de Dông Thap. C’est la zone humide de la Plaine des joncs, l'une des huit plus importantes régions spécifiques du Vietnam dédiées à la préservation des oiseaux. Il est aussi, à ce titre, le 2000e site Ramsar dans le monde et le 4e Ramsar au Vietnam.

Ce parc est le seul biotope régional, l’un des derniers de ce type au Vietnam, doté d’une très riche biodiversité, dont les célèbres grues à tête rouge, espèce figurant dans le Livre Rouge du monde. Ce lieu recense plus de 230 espèces d’oiseaux, 190 espèces de flore, plus de 150 espèces de poissons de l’eau douce, 40 espèces de reptiles.

Le parc Tràm Chim devient, durant la saison des pluies, une vaste oasis verte aux paysages séduisants. De nombreuses espèces d'oiseaux aquatiques comme la cigogne, la sarcelle, le canard sauvage ou le héron... prennent leur envol, conférant une beauté singulière à ce paysage !

La Fête touristique de Dông Thap - Tràm Chim 2015 se poursuit jusqu’au 11 décembre.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.