02/05/2015 21:50
Ce n’est pas un hasard si Buôn Ma Thuôt (capitale provinciale de Dak Lak) est surnommée la capitale du café. Cette ville des hauts plateaux du Centre est en effet réputée pour l’excellence de son café et pour ses nombreux cafés.
>>Le café vietnamien en bonne position à Singapour
>>Vers un développement durable du café vietnamien

Le village de café Trung Nguyên est sans aucun doute l’endroit qui attire le plus de touristes.
Photo : Minh Duc/VNA/CVN

Rien de plus facile que de boire un bon café à Buôn Ma Thuôt, ses rues regorgent de petits cafés sympathiques. Souvent, ils portent des noms romantiques tels que "Après-midi violet", "La lumière de la lune", "Galant de nuit", ou encore le nom d'une certaine fleur comme "Mimosa”. Si vous souhaitez déguster votre café dans une ambiance tranquille, il faut vous rendre au "Bamboo vert", au "Pissenlit", ou chez "Hier et aujourd’hui" qui vous proposeront un jardin ombragé. Les cafés "Soleil", "Rock" ou "Mélody" accueillent plutôt une clientèle très jeune.

Le village de café Trung Nguyên est sans aucun doute l’endroit qui attire le plus de touristes. Situé dans le centre-ville de Buôn Ma Thuôt, il dispose d’une superficie de 20.000 m². Dans ce “paradis du café”, vous pourrez bien sûr savourer un bon café mais aussi découvrir tout ce qui touche à ce breuvage : son histoire et celle de sa culture au Vietnam et dans le monde, ses techniques de récolte, de transformation, de préparation, et surtout l’art de le déguster. Après sa visite, vous serez incollable sur le sujet.

La façon dont les autochtones dégustent le café est aussi intéressante. H’Thanh K Po, fait partie de l’ethnie Ede, est guide dans le village, fait savoir : "Après la cueillette, les grains de café sont séchés. Une fois secs, ils sont décortiqués. Là, on utilise un mortier et un pilon en bois. L’étape suivante est la torréfaction. On utilise ce même mortier pour pulvériser les grains torréfiés. On prépare le café en faisant lentement passer de l'eau frémissante dans un sac".

Gourmets, les autochtones préfèrent préparer leur café eux-mêmes car ils savent exactement comment faire pour exhalter ses arômes. Certains cafés à Buôn Ma Thuôt réalisent toutes les étapes de transformation et de prépation sur place devant leurs clients ébahis. Vu Van Điêp, un client habituel du café "Môc", dit : "Beaucoup aiment le café noir. C’est pourquoi, on achète les grains et on procède à toutes les étapes de transformation et de préparation chez soi. Le café noir a un goût un peu âcre et amer mais moi je le trouve délicieux".

Les cafés de Buôn Ma Thuôt sont bondés dès le petit matin. Prendre un café est un plaisir pour beaucoup. Alors si vous aussi, vous avez besoin d’un "petit noir" pour bien commencer votre journée, filez à Buôn Ma Thuôt. Vous y dégusterez cet excellent breuvage en oubliant le temps d’un instant la vie trépidante des grandes villes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».