13/11/2016 15:19
Coscinium fenestratum (nom vietnamien : Hoàng dang la trang ou Vàng dang) est une liane robuste, à tige ligueuse et bois jaune, aux feuilles alternes, vertes sur le dessus, glauques et argentées sur le dessous.

>>L’arbre à gomme
>>L’oroxyle
>>Le Stephania kwangsiensis
 

Coscinium fenestratum. Photo : Archives/CVN


Ses inflorescences en grappes fasciculées naissent sur le vieux bois, produisant des fleurs aux têtes denses, qui elles-mêmes donnent des fruits en drupe globuleuse. Cette espèce pousse dans les forêts claires et est répandue en Inde, au Sri Lanka, en Malaisie, en Thaïlande, au Cambodge, au Laos et au Vietnam. Au Vietnam, la plante existe surtout au Centre, précisément dans les provinces de Quang Nam, Quang Ngai, Binh Dinh, Gia Lai et Dak Lak.

Parties utilisées : la tige et les racines, qui renferment l’alcaloïde berbérine (1,5-3%)

Usages médicinaux :

+ La tige et les racines sont efficaces dans le traitement de la diarrhée, la dysenterie bacillaire, l’entérite, la jaunisse et la dyspepsie à la dose de 3-6 g par jour, en décoction, poudre ou pilules.

+ La berbérine est utilisée en comprimés de 0,025 ou 0,05 g. La dose journalière est de 0,10-0,20 g divisée en 2-3 fois..

+ La posologie pour les enfants est définie selon l’âge.

+ La collyre à 0,5-1% de chlorura de berbérine est bon contre l’ophtalmie.

Dr Doàn Van Tân/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Le kava [19/08/2017 11:31]
Le cactus [12/08/2017 10:24]
Le fragon [29/07/2017 14:39]
L’arbousier commun [22/07/2017 11:27]
Le quinquina [15/07/2017 09:56]
La ballote noire [08/07/2017 10:41]
Le vomiquier [01/07/2017 15:48]
L’alstonia [24/06/2017 09:06]
Le sophora [17/06/2017 20:12]
Le quassia [17/06/2017 10:24]
Le colléus [03/06/2017 10:05]
Le basilic commun [28/05/2017 08:17]
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.