20/09/2015 20:58
Un accord de coopération dans le renforcement de l’application de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) vient d'être signé à Hanoi par l'organe de gestion CITES Vietnam et son homologue chinois.
>>Les Vietnamiens tournent le dos à la corne de rhinocéros
>>Des efforts pour faire face au trafic d'espèces sauvages
>>Coopération dans la protection des animaux sauvages

Cérémonie de signature d’un accord de coopération pour renforcer l’application de la CITES entre le Vietnam et la Chine, le 14 septembre à Hanoi.
Photo : NNVN/CVN

Cao Chi Công, directeur adjoint du Département général des forêts du ministère de l'Agriculture et du Développement rural, a affirmé que cette signature marquerait un changement positif et efficace pour le renforcement de la coopération entre les deux pays dans le domaine de la CITES. Elle concrétise également l’engagement de coopérer en la matière des dirigeants des deux pays.

Meng Xianlin, directeur général de l’organe de gestion CITES Chine, a estimé que c’était également une opportunité pour les deux parties d'échanger et de discuter des expériences dans la gestion et la conservation de la nature par la mise en œuvre de la CITES.

La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) est un traité signé par 181 États. Elle a pour but d’éliminer le trafic d’espèces sauvages et de garantir que le commerce international licite de spécimens d’animaux et de plantes sauvages ne menace pas la survie des espèces auxquelles ils appartiennent.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».