10/07/2017 10:33
Situé dans la Réserve de biosphère du delta du fleuve Rouge reconnue en 2004 par l’UNESCO, l'îlot de Côn Vành offre aux touristes un paysage pittoresque grâce à ses plages et son écosystème bien préservés. Si vous voulez chercher une nouvelle destination de vacances pour cet été, venez à cet îlot! C'est un bon choix!

>>À la découverte de l’îlot de Côn Vành
 

La plage Côn Vành, province de Thai Binh (Nord), est belle et encore sauvage. Photo : Thuy Hà/CVN


Côn Vành est situé à Nam Phu, une commune rattachée au district de Tiên Hai, province de Thai Binh (Nord). Il s’agit d’un îlot assez plat, formé par les dépôts alluvionnaires drainés par le fleuve au fil des ans. Par le passé, les gens devaient ramer pour rejoindre Côn Vành car il se trouve à 7km de la terre ferme. Aujourd’hui, une route relie l’îlot au continent, une voie bien plus romantique et qui longe les mangroves et les forêts de filaos. D’une superficie de près de 2.000 ha, Con Vanh est bordé d’une plage de sable fin sur 6km. Ta Hông Nhung, une touriste de passage originaire de la province de Nghê An (Centre) : "On m’a dit que c’est un beau site.  Moi, je le trouve superbe. La plage est propre. Le sable n’est pas aussi blanc que sur certaines autres plages mais il est très fin. C’est bien de se baigner ici".   

Côn Vành est doté d’un écosystème des plus riches. Ses mangroves accueillent de nombreux oiseaux rares et ses marais saumâtres hébergent plus de 200 espèces marines et 170 espèces d’algues. Les touristes peuvent goûter les diverses spécialités locales : crevettes, moules, crabes et poissons directement à quai, lorsque les bateaux de pêche reviennent au port. Les habitants ici sont très hospitaliers. Ta Thi May, une vendeuse de fruits de mer sur la plage : "Les gens d’ici sont très ouverts et hospitaliers, c’est pourquoi les touristes aiment revenir. Quand la mer est calme, l’eau est limpide. Le site compte des zones réservées exclusivement à la baignade".

À Côn Vành, il n’existe pas encore d’hôtels et de restaurants de luxe. Le site offre en revanche un air pur et une nature intacte. Tô Quôc Huong, vice-président du comité de gestion du site : "La plage Côn Vành s’étend sur 6,8km. Elle est belle et encore sauvage. Comme les touristes y viennent de plus en plus nombreux, le comité de gestion du site travaille sur l’assainissement de l’environnement. Il a aussi délimité des zones sécurisées pour la baignade et créé un service de secours et de sauvetage pour assurer la sécurité des touristes. Le site est resté intact avec ses forêts de palétuviers et de filaos. Nous allons nous concentrer sur la promotion touristique  pour faire de Côn Vành une destination attrayante".

Nature sauvage, air pur, paysage pittoresque, hospitalité des gens…allez, faites votre valise! Il faut visiter Côn Vành avant qu’elle ne devienne un haut lieu touristique.

 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.