15/05/2017 18:52
À l’invitation du secrétaire général du Parti communiste chinois et président de Chine, Xi Jinping, le président du Vietnam, Trân Dai Quang, son épouse et la haute délégation vietnamienne ont effectué une visite d’État en Chine et participé au forum "La Ceinture et la Route" à Pékin, du 11 au 15 mai.
>>Le président Trân Dai Quang au Forum "La Ceinture et la Route" à Pékin
>>Le Vietnam et la Chine œuvent pour promouvoir leur coopération
>>Promouvoir le partenariat de coopération stratégique intégral Vietnam - Chine

Le président vietnamien Trân Dai Quang (droite) et son homologue chinois Xi Jinping passent en revue la garde d'honneur, le 11 mai à Pékin. 
Photo : Nhan Sang/VNA/CVN

À l’issue de la visite, les deux parties ont publié un communiqué conjoint, qui dit notamment :

Durant son séjour, le président Trân Dai Quang s’est entretenu avec le président de Chine Xi Jinping, a eu des entrevues avec Li Keqiang, Premier ministre chinois, Zhang Dejiang, président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de Chine, Yu Zhengsheng, président de la Conférence consultative politique du peuple chinois, Liu Yunshan, membre du Comité permanent du Politburo et secrétaire du Secrétariat du Comité central du Parti communiste chinois.

Lors de ces rencontres, les deux parties se sont informées mutuellement de la situation de chaque Parti et de chaque pays, ont discuté de questions régionales et internationales d’intérêt commun. Elles sont parvenues à un consensus important sur la poursuite de l’approfondissement du  partenariat de coopération stratégique intégral Vietnam - Chine. Le président Tran Dai Quang s’est également rendu dans la province du Fujian.

Les deux parties se sont réjouies des succès socioéconomiques obtenus par chaque pays et estimé que l’amitié Vietnam - Chine était un bien précieux des deux Partis, des deux pays et des deux peuples à ne pas cesser de transmettre, de préserver  et de valoriser.

Dans la conjoncture mondiale et régionale complexe, les deux parties devraient se respecter mutuellement, maintenir les échanges stratégiques, renforcer la confiance politique, ne pas cesser d’approfondir la coopération mutuellement avantageuses, contrôler et régler de façon satisfaisante les différends existants et les problèmes nouvellement nés, afin de rendre de plus en plus sain et stable le partenariat de coopération stratégique intégrale Vietnam-Chine, pour l’intérêt des deux peuples, pour la paix, la stabilité et la prospérité de la région.

Les deux parties sont convenues de maintenir les contacts entre les hauts dirigeants des deux Partis et des deux pays sous diverses formes pour échanger opportunément des opinions sur les questions importantes dans les relations bilatérales et sur la situation mondiale et régionale, de renforcer les orientations et les directions pour le développement des relations entre les deux pays, de bien valoriser le rôle du Comité de pilotage de coopération bilatérale Vietnam-Chine, de mettre en œuvre efficacement le plan de coopération entre les deux Partis pour la période 2016-2020, de bien organiser la rencontre des représentants des deux Politburos et le séminaire théorique entre les deux Partis, d'intensifier les échanges de délégations et la coopération dans la formation de cadres, de promouvoir la coopération entre l’Assemblée nationale du Vietnam et l'Assemblée populaire nationale de Chine, entre le Front de la Patrie du Vietnam et la Conférence consultative politique du peuple chinois.

Renforcer la coopération bilatérale

Entretien entre les délégations vietnamienne (droite) et chinoise, le 11 mai à Pékin. Photo : Nhan Sang/VNA/CVN

Les deux parties se sont accordées pour continuer à augmenter les échanges et la coopération dans la diplomatie, la défense, la sécurité et l’exécution de la loi. Il faut bien réaliser l’accord sur la promotion de la coopération dans la nouvelle situation entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays signé lors de cette visite, en maintenant les contacts réguliers entre responsables des deux ministères ; de bien mettre en œuvre la déclaration sur la vision commune de la coopération dans la défense d’ici à 2025, en utilisant efficacement la ligne rouge entre les deux ministères de la Défense et en  organisant l’échange d’amitié de la défense frontalière et le dialogue stratégique de défense Vietnam - Chine.

Il faut aussi valoriser le rôle de la conférence de coopération dans la prévention et la lutte contre la criminalité Vietnam - Chine et du dialogue de la sécurité stratégique, intensifier la coopération dans la prévention et la lutte contre le terrorisme, la criminalité transnationale, collaborer dans l’assurance de la sécurité des conférences internationales et des évènements politiques importants dans chaque pays, faire bientôt entrer en vigueur l’accord sur l’extradition Vietnam - Chine, bien organiser les patrouilles conjointes dans le golfe du Bac Bô et les activités de recherche et de sauvetage communes entre les deux Marines, augmenter les échanges d’expérience entre les Armées et les forces d’exécution de la loi des deux pays.

Les deux parties ont convenu d’intensifier leur coopération dans les secteurs suivants : économie-commerce, production et investissement, infrastructures, finance.

Elles ont décidé de renforcer le rôle du Comité de coopération économique et commerciale Vietnam - Chine et d’autres mécanismes de coopération pour un développement équilibré du commerce bilatéral. Elles ont également convenu de bien appliquer le «Mémorandum de coopération bilatérale dans le commerce des produits agricoles», d’œuvrer pour évaluer rapidement les normes d’accès au marché chinois du lait et produits dérivés vietnamiens, d’accélérer l’accomplissement des formalités juridiques nécessaires à l’ouverture du marché à des fruits vietnamiens, de lancer des coopérations dans l’agriculture, la sylviculture et l’aquaculture, dont les filières du riz et du manioc, d’accélérer les recherches et les discussions pour signer un accord sur la construction d’une zone de coopération économique transfrontalière Vietnam - Chine selon les principes d’égalité, d’avantages mutuels, de respect de l’indépendance, de la souveraineté et de l’intégrité territoriales de chaque pays, ainsi que de la loi de chacun et des pratiques internationales. La partie chinoise est prête à continuer de créer des conditions favorables à l’ouverture par le Vietnam de nouvelles agences de promotion du commerce dans des localités chinoises.

Les deux parties se sont engagées à renforcer leur coopération dans l’investissement et l’amélioration des capacités de production, à encourager les entreprises performantes chinoises dans le secteur des technologies avancées à venir investir au Vietnam.

Les deux parties ont convenu d’accélérer les discussions pour signer un mémorandum sur la connectivité, de développer le rôle du Groupe de travail sur la coopération dans les infrastructures terrestres afin de resserrer les liens bilatéraux, d’élaborer un plan de coopération quinquennal dans les secteurs des transports et de l’énergie, d’assurer l’inauguration de la ligne ferroviaire urbaine Cat Linh - Ha Dông à Hanoï selon le plan prévu…

Intensifier le partenariat économique

Le président de la République, Trân Dai Quang (3e à gauche), et son homologue chinois Xi Jinping (3e à droite) témoignent de la signature des documents de coopération bilatérale.     Photo : Nhan Sang/VNA/CVN

Les deux parties ont décidé de développer le rôle du Groupe de travail sur la coopération dans le secteur financier et monétaire, d’encourager les organisations financières des deux pays à soutenir les programmes et projets de coopération afin d’accélérer le commerce bilatéral et l’investissement réciproque. Les deux parties vont créer des conditions favorables à la participation de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (AIIB) aux projets de connectivité en termes d’infrastructures, ainsi qu’à la participation des investisseurs privés. La partie chinoise favorisera l’accès du Vietnam à ses prêts à taux préférentiels et d’autres capitaux selon les règles en vigueur.

Les deux parties ont convenu de développer leur coopération dans les secteurs de l’agriculture, des ressources en eau, de l’environnement, des sciences et technologies, des transports et communications. Sur la base des conceptions communes, elles vont mieux profiter de la ligne d’urgence consacrée aux problèmes surgissant dans la pêche en mer pour une résolution satisfaisante et conforme à l’amitié bilatérale. Les deux parties vont intensifier leur coopération dans la recherche et la création de variétés de riz capables de s’adapter à la sécheresse et à l’intrusion saline. Elles vont également collaborer pour assurer une utilisation durable des ressources en eau du Mékong - Lancang, bien organiser la réunion du Comité mixte de coopération dans les sciences et technologies Vietnam - Chine, renforcer la coopération dans la gestion et la surveillance de la sûreté nucléaire.

Les deux parties se sont mises d’accord pour intensifier leur coopération dans la culture, les sports, le tourisme, l’éducation et la santé ; renforcer la communication sur l’amitié bilatérale ; bien organiser les échanges entre les deux peuples tels que la 17e Rencontre d’amitié entre les jeunes et le Forum populaire Vietnam - Chine ; achever la construction du Palais d’amitié Vietnam-Chine en 2017.

Les deux parties se sont engagées à soutenir l’amitié et la coopération mutuellement bénéfique entre leurs localités, notamment les zones frontalières, et à trouver des mesures pour renforcer la gestion et la protection des droits et intérêts légitimes des travailleurs saisonniers dans les régions frontalières.

Les deux parties sont tombées d’accord pour continuer de développer le rôle du Comité mixte Vietnam - Chine sur la frontière terrestre, de bien appliquer les textes juridiques sur la frontière terrestre Vietnam - Chine, de renforcer la gestion de la sécurité dans les zones frontalières, de continuer d’accélérer l’ouverture et l’amélioration des postes frontaliers…

Échanger la question maritime

Les deux parties ont échangé de manière franche sur la question maritime. Elles ont convenu de continuer de respecter les conceptions communes conclues entre les dirigeants des deux Partis et des deux pays, l’Accord sur les principes directeurs fondamentaux guidant le règlement de la question maritime entre le Vietnam et la Chine, de bien appliquer le mécanisme de négociation de niveau gouvernemental sur les questions frontalières et territoriales Vietnam - Chine, de rechercher des solutions fondamentales et durables acceptables par  les deux parties.

Celles-ci ont convenu de bien faire les autres travaux après l’achèvement de l’examen commun dans la zone maritime à l’extérieure du golfe du Bac Bô, de promouvoir solidement les négociations de délimitation de la zone maritime à l'extérieur de ce golfe et d'accélérer activement la coopération pour le développement commun dans cette zone maritime,  de continuer de promouvoir le travail du groupe de travail sur la coopération au développement en mer, de déployer avec efficacité les projets de coopération dans les domaines moins sensibles déjà conclus. Les deux parties ont aussi tenu en haute estime le lâcher d'alevins dans le golfe du Bac Bô.

Vietnam et Chine sont tombés d’accord pour continuer de réaliser pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), d’édifier rapidement un Code de conduite (COC) en Mer Orientale, de bien contrôler les différends en mer, de ne pas avoir d'activités susceptibles de compliquer ou d'élargir les divergences, de maintenir la paix et la stabilité en Mer Orientale.

Le Vietnam a affirmé soutenir constamment la politique d'une seule Chine, le développement pacifique des relations entre les deux côtes du détroit de Taïwan et la grande œuvre d'unification de la Chine, et proteste résolument contre un quelconque acte de sécession pour un "Taïwan indépendant". Le Vietnam n'entretient aucune relation officielle avec Taïwan (Chine, position que la partie chinoise salue.

Les deux parties ont décidé de renforcer leur coordination et leur collaboration au sein des forums multilatéraux comme le Sommet de l’Asie de l’Est (EAS), le Forum de coopération économique de l’Asie-Pacifique (APEC), le Sommet Asie-Europe (ASEM) et l’Organisation des Nations unies (ONU), le Sommet de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) -Chine, le Sommet ASEAN+ (ASEAN et la Chine, le Japon et la République de Corée), le Forum régional de l'ASEAN (ARF), la coopération Mékong-Lancang ; de promouvoir ensemble les processus d’alliance et d’intégration régionale ; de soutenir la solidarité, l'unité et le rôle central de l’ASEAN dans la structure régionale qui prend sa forme ; ainsi que d'œuvrer ensemble pour maintenir la paix, la stabilité et la prospérité dans le monde.

La Chine soutient l'organisation par le Vietnam l'Année de l’APEC et est prête à participer activement au Sommet de l’APEC 2017 au Vietnam. Le Vietnam se félicite des succès du forum  «La Ceinture et la Route» qui profitera aux deux pays.

Durant la visite, les deux parties ont signé des accords de coopération dont celui portant sur l’intensification de la coopération dans la nouvelle conjoncture entre les deux ministères des Affaires étrangères, un mémorandum de coopération dans l’e-commerce entre le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce et le ministère chinois du Commerce, un autre de coopération entre l’Académie nationale de politique Hô Chi Minh et l’École centrale du Parti communiste chinois.

Vietnam et Chine ont convenu que cette visite a été couronnée de succès, a intensifié la confiance réciproque, consolidé l’amitié traditionnelle, approfondi le partenariat de coopération stratégique intégrale, et pris une part active à la promotion de la paix, de la stabilité et du développement durable dans la région et dans le monde.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Vietnam et République de Corée coopèrent dans le tourisme industriel La République de Corée a présenté, mardi 19 septembre à Hanoï, son programme visant à promouvoir le tourisme industriel et a invité le Vietnam à faire évoluer sa politique dans ce sens.