17/05/2017 21:31
Afin de promouvoir le programme commercial progressiste du Canada et de diriger une mission commerciale sur les produits forestiers, le ministre canadien du Commerce international, François-Philippe Champagne, se rendra prochainement en Asie, dont le Vietnam.

>>L’APEC dialogue sur sa vision vers 2020 et au-delà
>>Vietnam - Canada : le commerce bilatéral en hausse de 20%
>>Le Canada soutient le Vietnam pour remplir son rôle d'hôte de l’APEC 2017

 

Le ministre du Commerce international du Canada, François-Philippe Champagne. Photo : AC/CVN

Maintenant plus que jamais, le Canada accorde une attention particulière à sa croissance économique, notamment en augmentant ses échanges avec ses partenaires en Asie. Les marchés de croissance soutenue de la région représentent d’énormes potentiels pour les entreprises canadiennes, ainsi que la possibilité de créer des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne canadienne. 

Le ministre canadien du Commerce international, François-Philippe Champagne, qui vient de s’adresser à un groupe de dirigeants d’entreprises canadiennes à Ottawa, a de nouveau souligné l’importance des relations entre son pays et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) au moment où le Canada célèbre les 40 années d’engagement dans la région. Le ministre a également profité de l’occasion pour annoncer qu’il se rendrait en Asie de l’Est et en Asie du Sud-Est du 20 au 26 mai 2017. 

«Le Canada est un pays commerçant, et le renforcement de ses relations commerciales avec l’Asie est une grande priorité. Cette région présente des possibilités intéressantes pour le Canada en matière de commerce et d’investissement, qui permettront de générer de la croissance à long terme, de créer de bons emplois et de bâtir une économie profitant à la classe moyenne. Je suis fier de visiter l’Asie pour la deuxième fois en un mois afin de faire la promotion de nos produits forestiers de classe mondiale», a affirmé François-Philippe Champagne

Les 20 et 21 mai, le ministre participera à la réunion des ministres du Commerce dans le cadre du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC), actuellement en cours à Hanoï, afin de promouvoir l’approche commerciale progressiste du Canada comme son engagement à intensifier ses relations avec la région Asie-Pacifique. 

Faire progresser les relations
de commerce et d’investissement
 


Lors de son passage au Vietnam, le ministre Champagne devrait rencontrer de hauts responsables gouvernementaux et des chefs d’entreprise pour discuter des moyens d’accroître les échanges avec le Vietnam, y compris de produits forestiers canadiens. 
 

Les produits aquatiques figurent parmi les produits d’exportation phares du Canada au Vietnam.
Photo : Phuong Mai/CVN


Le 22 mai à Singapour, François-Philippe Champagne rencontrera des représentants de ministères clés en vue de faire progresser les relations de commerce et d’investissement. Il en profitera pour promouvoir les systèmes innovateurs de construction et les exportations de bois canadien auprès des dirigeants du secteur forestier singapourien. En outre, il prendra la parole au carrefour des rencontres interentreprises du Canada @CommunicAsia/BroadcastAsia 2017, organisé par le haut-commissariat du Canada à Singapour, afin de faire connaître les entreprises canadiennes du secteur des technologies de l’information et de la communication, puis rencontrera des membres du Conseil au commerce Canada-ASEAN et de la Chambre de commerce du Canada à Singapour.

Le 24 mai, le ministre canadien sera à Séoul. Objectif : faire progresser les relations de commerce et d’investissement, et promouvoir encore les secteurs canadiens de la foresterie et du bois. Il rencontrera des représentants du gouvernement et d’entreprises en activité en République de Corée. Enfin, il participera à une table ronde pour discuter de l’éducation et des entreprises avec des membres de l’Université des femmes de Sookmyung.

Les 25 et 26 mai, le ministre Champagne se rendra à Tokyo, où des associations canadiennes se joindront à lui pour faire la promotion des secteurs canadiens de la foresterie et du bois, ainsi que pour rechercher de nouveaux domaines de croissance au Japon, le deuxième marché d’exportation du Canada en Asie concernant les produits forestiers. L’itinéraire du ministre comprendra une allocution au sommet AG/SumAgritech, ainsi que des rencontres avec des chefs d’entreprise, dont des femmes d’affaires. Il rencontrera également des représentants de haut rang du gouvernement japonais, notamment le ministre de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, et le ministre des Affaires étrangères. 


Les faits en bref 

L’APEC a pour objet de favoriser la croissance économique et la prospérité dans la région Asie-Pacifique. Ses membres comprennent des pays essentiels à la prospérité future du Canada et à ses intérêts sur le plan de la sécurité. 

La réunion des ministres du Commerce de l’APEC est organisée en guise de préparation au Sommet de l’APEC prévu en novembre prochain au Vietnam.
 

Photo de famille des délégués participant au dialogue multipartite sur l’APEC d’ici 2020 et au-delà, le 16 mai à Hanoï. 

Photo : Phuong Nga/CVN


En août 2016, la ministre Freeland et des ministres de l’Économie des dix pays membres de l'ASEAN ont chargé leurs fonctionnaires de préparer les paramètres d’une étude de faisabilité sur les avantages d’un accord de libre-échange entre le Canada et cette association régionale connaissant une forte croissance.

En 2016, le Service des délégués au commerce du Canada a fourni des services à plus de 1.650 entreprises canadiennes en matière de recherche d’opportunités sur le marché de l’ASEAN, tandis que des entreprises de cette région ont investi plus d’un milliard de dollars canadiens au Canada.

Depuis 2015, le Vietnam est le principal partenaire commercial du Canada au sein de l’ASEAN. Les échanges commerciaux se sont élevés à près de 5,5 milliards de dollars canadiens en 2016, en hausse par rapport aux 4,7 milliards en 2015.

L’Accord de libre-échange Canada - République de Corée, le premier du Canada dans la région Asie-Pacifique, est entré en vigueur depuis le 1er janvier 2015. En 2016, la République de Corée était le sixième marché du Canada en termes de chiffre d’affaires à l’exportation.

Les échanges de biens entre le Canada et le Japon ont atteint plus de 26 milliards de dollars canadiens en 2016, faisant du
 pays du Soleil-levant le quatrième partenaire commercial du Canada.
 

Phuong Mai - AC/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.