03/07/2017 18:46
L'armateur français CMA CGM, numéro trois mondial du transport maritime par conteneurs, a annoncé lundi 3 juillet la vente de 90% du terminal portuaire Global Gateway South, à Los Angeles, au fonds d'investissement suédois EQT, pour au moins 817 millions de dollars.
>>Le port de Singapour est le meilleur d'Asie en 2015

CMA CGM, numéro trois mondial du transport maritime par conteneurs, vend un terminal portuaire à Los Angeles pour 817 millions de dollars.
Photo : AFP/VNA/CVN

Global Gateway South (GGS) fait partie des biens récupérés par CMA CGM lors du rachat mi-2016 de son concurrent singapourien Neptune Orient Lines (NOL).

L'armateur basé à Marseille prévoyait déjà à ce moment "des ventes d'actifs pour un montant d'au moins un milliard de dollars".

La cession de 90% de GGS a été conclue "pour une valeur d'entreprise de 875 millions de dollars", CMA CGM devant recevoir "un montant en numéraire de 817 millions payable à la clôture de l'opération", qui "devrait intervenir d'ici la fin de l'année", a précisé le groupe français dans un communiqué.

La transaction prévoit en outre "un paiement additionnel", qui dépendra des "performances opérationnelles et financières futures" du terminal portuaire. Au total, CMA CGM entend bien récupérer un milliard de dollars sur cette seule opération, a affirmé un porte-parole de la compagnie maritime.

Cette vente permet aussi à l'armateur de "finaliser le plan de désendettement annoncé lors de l'annonce de l'acquisition de NOL"

CMA CGM conserve cependant 10% de GGS et a signé "un accord de partenariat industriel long terme" avec les nouveaux propriétaires afin "de rester un utilisateur majeur du terminal à des conditions préférentielles".
 
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.