27/09/2015 22:18
Le 5e Festival national de chant then et de dan tinh s'est clôturé samedi 26 septembre dans la province de Tuyên Quang (Nord), sous les auspices du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et du Comité populaire provincial.
>>Les fêtes résonnent aux quatre coins du Tây Bac
>>Bientôt le 5e Festival national de chant then à Tuyên Quang

"Le fait que ce festival ait été organisé pour la 5e fois traduit la volonté de la communauté de préserver et de reconstituer ce patrimoine culturel de plusieurs ethnies minoritaires", a affirmé le professeur associé et docteur Le Van Toàn, chef de l'Institut national de musique.

"Ce festival est d’autant plus significatif que le Vietnam accélère ses préparatifs pour la constitution d'un dossier de candidature à l'UNESCO afin de faire inscrire ce chant au patrimoine culturel immatériel de l'humanité", a-t-il annoncé.

Le then et le dàn tinh jouent un rôle important dans la vie culturelle des ethnies Tày Nùng et Thai. Photo : Minh Duc/VNA/CVN

Durant deux journées, la 5e édition de ce festival a attiré près de 500 artistes venus des 13 provinces perpétuant cet art que sont Tuyên Quang, Cao Bang, Bac Kan, Lang Son, Thai Nguyen, Hà Giang, Bac Giang, Quang Ninh, Lào Cai, Son La, Diên Biên, Lai Châu et Dak Lak. Ils ont présenté 70 airs de then sous toutes ses formes (ancien then, then rénové, danse then, etc.).

À la cérémonie de clôture, le comité d’organisation a remis des prix et certificats aux troupes et artistes ayant particulièrement brillé lors de ce festival national et tous issus des ethnies minoritaires Tày, Nùng, Thai.

Dans le cadre de ce festival, une exposition sur le chant then des Tày, Nùng et Thai et un colloque international sur la préservation et la valorisation de cet art typique des ces trois ethnies minoritaires ont eu lieu respectivement les 24 et 26 septembre dans la province de Tuyên Quang.

Le 6e festival national de chant then et de dàn tinh sera organisé en 2017 dans la province montagneuse de Hà Giang (Nord).

Élément central de la vie spirituelle

Le then et le dàn tinh jouent un rôle important dans la vie culturelle des ethnies Tày Nùng et Thai. Ils se sont fortement développés au XVe siècle. Cet art traditionnel qui accompagne fêtes, obsèques et mariages, est un élément central de la vie spirituelle et des us et coutumes des ethnies minoritaires.

Chanter le then est d'abord un acte religieux. C'est de chanter un poème décrivant le voyage au paradis pour parler à l'empereur de Jade. Ces poèmes pour le then comprennent habituellement plusieurs parties dont le contenu et la longueur varient.

Le "dàn tinh", un instrument important pour accompagner le then, a deux ou trois cordes. Sa caisse de résonance, coupée dans une calebasse séchée, est munie d'un long manche.

Au cours de leur histoire, ces ethnies minoritaires Tày, Nùng et Thai ont créé un espace culturel "then - dàn tinh" varié et diversifié, qui a une signification culturelle similaire à l'espace culturel des gongs et des épopées du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), du quan ho ou du chant de cour de Huê.

Comme annoncé plus haut, le Vietnam prépare actuellement la candidature du chant Then pour l’inscrire au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité de l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture).
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».