19/12/2015 09:14
La culture fluviale du Sud ne serait pas ce qu’elle est sans ses marchés flottants. Véritable mode de vie, ils sont des destinations incontournables tant pour les habitants que pour les touristes. Petite balade au fil de l’eau à la découverte de cinq d’entre eux.

>>Plus de 100.000 visiteurs à des foires du delta du Mékong
>>Cours de cuisine pour les touristes à Hôi An
 

Le marché flottant de Cái Bè. Photo : DL/CVN

Cai Bè (Tiên Giang)

Le marché flottant de Cái Bè est l’un des plus célèbres du delta du Mékong. Situé à 150 km de Hô Chi Minh-Ville, ce marché est devenu l’une des destinations favorites des touristes de passage dans la région. Il est situé sur le fleuve Tiên, l’un des bras du Mékong, au carrefour des provinces de Tiên Giang, de Vinh Long et de Bên Tre. Au fil des années, les échanges commerciaux s’y sont multipliés et ce marché de gros est devenu l’un des plus importants du Sud occidental.

Réputé pour être au cœur du commerce des fruits de la région, ce marché attire aussi de nombreux touristes venus découvrir «un autre Vietnam», plus authentique.

Au fil de l’eau, les visiteurs découvrent les différentes parties du marché, divisées en fonction des produits vendus : fruits, tubercules, riz... La principale originalité de ce marché tient à la façon dont les vendeurs accrochent leurs produits à des perches pour aider les clients à faire leur choix.

Cai Rang (Cân Tho)

Le marché flottant de Cai Rang a élu domicile dans une partie du fleuve Hâu, un autre bras du Mékong, au niveau du district de Cai Rang, à Cân Tho. D’après la légende, il porte son nom depuis la période de défrichage, lorsqu’un grand crocodile, perdu dans le fleuve, a planté ses dents dans la région...
 

Le marché flottant de Cai Rang. Photo : MK/CVN


Ce marché est devenu une des attractions à ne pas manquer à l’occasion d’une visite à Cân Tho. Cai Rang est toujours fréquenté par des acheteurs et des vendeurs sur des centaines de navires, flanc contre flanc depuis très tôt le matin. Normalement, le marché a lieu de 03h00 à 09h00 du matin, mais à l’approche du Têt, il dure presque toute la journée.

Phung Hiêp (Cân Tho)

Le marché flottant de Phung Hiêp est à une trentaine de kilomètres au Sud de la ville de Cân Tho. Il est situé à la confluence de sept rivières, et porte aussi un autre nom : Nga Bay (carrefour à sept embranchements).

À l’instar des marchés de Cai Bè et Cai Rang, Phung Hiêp réunit des centaines de bateaux dont les marchandises sont destinées non seulement aux habitants, mais aussi aux provinces du Nord et aux touristes.

Après avoir dégusté des spécialités du Mékong, les visiteurs peuvent également acheter des produits artisanaux connus de cette localité. Autre caractéristique, ce marché possède une très grande variété de serpents et d’alcools délicieux. Dans le cadre de l’exploration des rivières de l’Ouest, Phung Hiêp est un condensé esthétique et culturel, de la région du delta du Mékong.
 

Le marché flottant de Long Xuyên. Photo : DL/CVN

Long Xuyên (An Giang)

Situé sur le fleuve Hâu dans la province d’An Giang, le marché flottant de Long Xuyên est toujours authentique, moins animé que les autres marchés flottants du delta. Ce marché a lieu seulement quelques heures le matin, de 06h00 à 09h00. Il s’étire sur près de 2 km.

Depuis l’embarcadère d’Ô Môi de la ville Long Xuyên, il faut compter de 5 à 10 minutes pour y parvenir. Un large panorama s’ouvre rapidement devant les yeux avec des centaines de bateaux chargés de produits agricoles tels que patates douces, cannes à sucre, produits aquatiques, et surtout, plusieurs sortes de fruits tropicaux comme bananes, ananas, fruits du dragon.

De l’autre côté, trônent de belles maisons sur pilotis entourées de rizières. À ce paysage pittoresque s’ajoutent les chants, les discussions et les rires des gens. Un tableau particulièrement vivant que ce marché flottant de Long Xuyên.

Trà Ôn (Vinh Long)

S’étendant sur 300 m de longueur à 250 m du confluent Trà Ôn, le marché flottant éponyme est le plus en aval du fleuve Hâu. Particularité, il dépend du niveau d’eau : plus il est élevé, plus il est fréquenté. Trà Ôn est un marché de gros, où plusieurs produits sont donc vendus en vrac, notamment les produits agricoles comme ignames, patates douces, concombres, melons amers, oranges, durians, etc. On y trouve aussi des embarcations qui vendent des fleurs de décoration, de fantaisie.

Le visiteur ne doit pas manquer sa spécialité : le poisson chay (hilsa), préparé de diverses manières et que l’on ne trouve nulle part ailleurs au Vietnam.

                                     
Thuy Hà/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.