07/01/2016 11:54
Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, et son homologue britannique, Philip Hammond, se sont rencontrés le 5 janvier à Pékin, promettant davantage de coopération entre leurs pays dans les domaines de l'industrie, de la finance et de la culture.
>>Rencontre entre le Premier ministre malaisien et le chef de la diplomatie chinoise
>>Hollande en Chine avec deux priorités : l'économie et la relation politique

Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi (droite) et son homologue britannique Philip Hammond, le 5 janvier à Pékin. Photo : Xinhua/VNA/CVN

Les deux ministres des Affaires étrangères ont également déclaré qu'ils travailleraient ensemble sur la facilitation des visas, a-t-on appris d'un communiqué publié à l'issue de leur rencontre.

Selon le document, la Chine espère que le Premier ministre britannique David Cameron participera, cet automne, au sommet du G20 dans la ville chinoise de Hangzhou, et qu'il l'accueillera pour effectuer une visite en Chine à un moment mutuellement opportun, afin de participer à la réunion bilatérale annuelle du Premier ministre.

Les deux pays devraient profiter pleinement du dialogue de haut niveau pour définir les partenariats sur la culture, la finance et la sécurité, indique-t-il.

MM. Wang et Hammond ont convenu qu'ils devaient intégrer leurs stratégies de développement, particulièrement l'initiative chinoise de "la Ceinture et la Route", ainsi que le plan britannique pour mettre à jour ses infrastructures, ainsi que ses plans de revitalisation de l'industrie.

M. Wang a estimé que la Chine était prête à coopérer davantage en matière d'énergie nucléaire, de chemins de fer à grande vitesse et dans le cadre de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), qui sera opérationnelle à la mi-janvier.

Assouplir les règles de visas

Entretien entre les délégations chinoise et britannique, le 5 janvier à Pékin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Lors d'une conférence de presse conjointe à l'issue de leurs entretiens, les deux ministres des Affaires étrangères ont annoncé de nouvelles mesures pour assouplir les règles de visas.

Les deux pays délivreront réciproquement des visas à entrées multiples pour une durée maximum de deux ans pour leurs citoyens respectifs et la Chine souhaite que le Royaume-Uni augmente sa durée de validité des visas à dix ans pour les citoyens chinois "en temps opportun".

Les deux parties ont fait le vœu de communiquer plus étroitement dans les organisations internationales, telles que les Nations unies.

La Chine apprécie le travail britannique visant à accélérer les négociations sur l'accord d'investissement Chine - UE et à commencer le plus tôt possible l'étude de faisabilité d'une zone de libre-échange entre la Chine et l'UE, a ajouté M. Wang.

M. Hammond a déclaré de son côté que son pays était prêt à renforcer la coopération avec la Chine dans les infrastructures, l'énergie nucléaire et la finance, et qu'il a promis que son pays jouerait un rôle actif dans la BAII.

Il s'est engagé à intensifier la coopération avec la Chine dans les affaires internationales. La visite officielle en Chine de M. Hammond a duré les 5 et 6 janvier.

Xinhua/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï