23/07/2017 16:13
Actuellement, alors que Hanoï est soumis depuis quelques semaines à un régime de pluies torrentielles et qu’une (relative) fraîcheur envahit la capitale, les gens se massent dans le restaurant de chao suon sun sis rue Dông Xuân, dans le Vieux quartier. Ce plat chaud et nourrissant est parfait avant que les températures grimpent à nouveau.
>>Hanoï se dévoile à travers ses mets exclusifs
>>Les dix plats de rue du Vietnam vantés par CNN

Malgré la pluie, les clients sont au rendez-vous.

Il s’agit d’un des restaurants de +chao suon sun+ (bouillie de riz aux côtelettes et cartilages de porc) les plus populaires de la capitale. Il semble que la pluie incite les clients à venir ici, l’établissement ne désemplissant pas avec sa petite terrasse de 25 m².

Sans enseigne, ni local abrité, ni même tables (les bols étant posés sur des minis tabourets), le restaurant est bondé dès 18h00, quand il ouvre ses portes. Le plat est servi dans un grand bol avec de la viande fondante, des beignets croquants selon la commande des clients.

La saveur du +chao suon sun+ servi dans ce restaurant, en face du marché Dông Xuân, est unique.

La chef, qui est aussi la patronne du restaurant, poursuit inlassablement son travail : mettre de la bouillie dans les bols - une bouillie à base de riz, blanche, lisse et douce et enrichie de jus de côtelettes qui sont mijotées pendant des heures - pendant que le restaurant est en service.

Un bol est vendu 30.000-35.000 dôngs selon la formule.

Il existe beaucoup de restaurants proposant une telle spécialité à Hanoï, mais le chao suon sun vendu ici a une saveur particulière. Le riz semble fondre sur la langue dès qu’on le met en bouche.

Un bol de chao suon sun est vendu entre 30.000 et 35.000 dôngs selon l’option choisie. C’est certes plus cher que d’autres restaurants, mais c’est aussi meilleur, comme en atteste l’affluence.

Texte et photos : Mai Quynh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï