09/06/2017 17:56
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a regagné jeudi soir 8 juin à Hanoï à l’issue de sa visite officielle au Japon et de sa participation à la 23e conférence internationale sur l’avenir de l’Asie à l’invitation de son homologue japonais Shinzo Abe qui ont récolté de "bons résultats à plusieurs points de vue".
>>Le Japon, un partenaire fiable pour la coopération agricole
>>Vietnam - Japon : signature d’un contrat de 35 millions de dollars dans le secteur des TI

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc (gauche) et son homologue japonais Shinzo Abe, le 6 juin à Tokyo. 
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

La visite officielle au Japon du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a contribué à consolider les relations de partenariat stratégique étendu entre le Vietnam et le Japon, a indiqué le vice-ministre des Affaires étrangères Lê Hoài Trung, rappelant l’accueil plein d’estime, attentionné et cordial accordé au chef du gouvernement vietnamien par l’empereur et l’impératrice du Japon, le Premier ministre et les dirigeants de la Chambre des représentants, de la Chambre des conseillers du Japon.

Le Premier ministre Shinzo Abe et d’autres personnalités japonaises ont tous estimé que la relation entre les deux pays a connu un bon développement comme en illustre les visites de haut niveau, la coopération économique et la coordination étroite entre les deux pays dans les forums internationaux et régionaux, a-t-il souligné.

Relations effectives dans tous les domaines

Le Vietnam et le Japon se sont accordés sur les orientations majeures ainsi que sur les mesures concrètes pour approfondir davantage les relations effectives dans tous les domaines, allant de la politique, de l’économie, de l’aide publique au développement (APD), du commerce à la culture, à l’éducation et aux liens entre les localités vietnamiennes et japonaises, a-t-il fait savoir.

Les deux parties ont affirmé que les deux pays sont l’un pour l’autre des partenaires importants avec des intérêts stratégiques partagés, et convenu de renforcer la confiance politique et de maintenir les visites et rencontres réguliers de haut niveau.

Elles se sont échangées sur les questions mondiales et régionales d’intérêt commun, et ont affirmé se coordonner étroitement au sein des forums multilatéraux comme l’ASEAN, l’APEC, l’ASEM et l’ONU, a poursuivi le vice-ministre Lê Hoài Trung.

Selon lui, les deux paries se sont accordées sur l’importance du maintien de la paix, de la sécurité, de la sûreté et de la liberté de navigation et de survol dans la Mer Orientale, de l’abstention des parties concernées à des actes unilatéraux, y compris la militarisation, qui modifient le statu quo et complexifient ou élargissent les différends dans la Mer Orientale.

Elles ont souligné la promotion du règlement pacifique des différends, du plein respect des processus juridiques et diplomatiques, de l’observance du droit international, y compris la Convention de l’ONU sur le droit de la mer de 1982, et de la mise en œuvre pleine et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et de l’élaboration rapide d’un Code de conduite en Mer Orientale (COC) effectif, a-t-il ajouté.

Le Japon a affirmé continuer d’accorder des APD au Vietnam, prioriser l’assistance aux réformes, à la construction d’infrastructures, à la formation des ressources humaines, à la réponse aux changements climatiques.

En particulier, dans le domaine de l’investissement, la visite du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a contribué à créer une nouvelle vague d’investissements avec de nouvelles poussées, a-t-il estimé, évoquant la signature de 14 documents de coopération entre les ministères et branches, et 22 textes de coopération entre les entreprises, d’une valeur totale de plus de 22 milliards de dollars.

L’usine Canon, projet à capital 100% japonais au Vietnam.
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

À la 23e conférence internationale sur l’avenir de l’Asie organisée par Nikkei Inc, le 5 juin à Tokyo, sur thème "Globalisme à la croisée des chemins - le prochain mouvement de l’Asie", le chef du gouvernement a présenté des évaluations profondes du processus de mondialisation et des défis majeurs à relerver pour l’Asie.

Il a proposé trois groupes de solutions : maintenir un environnement de paix et de stabilité dans le contexte où l’Asie assiste à des changements structurels ; régler la question de modèle de croissance et de promouvoir la croissance verte, durable et inclusive ; et optimaliser les ressources, de coordonner et de promouvoir le rôle actif des institutions internationales.

Cet événement a réuni dans la capitale japonaise des hauts dirigeants du Japon, du Bangladesh, de l’Indonésie, de la République de Corée, du Laos, de la Malaisie, du Myanmar, de la Mongolie, du Pakistan, des Philippines, de la Thaïlande, de la Chine, du Singapour et du Vietnam, et de plus de 500 représentants des organisations régionales et internationales, chercheurs, entrepreneurs japonais et étrangers.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.