19/07/2017 20:27
Le cancer du foie est une maladie maligne et plutôt répandu au Vietnam. Afin de sauver des patients atteints de cette maladie, de grands hôpitaux vietnamiens ont développé des techniques avancées. En particulier, l’Hôpital universitaire de la médecine et de la pharmacie de Hô Chi Minh-Ville (HUMP) a pris la tête dans le traitement de ce cancer par la chirurgie laparoscopique.
>>La maladie du "foie gras" humain, futur marché XXL pour la pharmacie
>>Médecine : Nanobiotix lancera un essai dans le cancer du foie

Des médecins de l’HUMP et leurs collègues étrangers, lors du 1er Congrès mondial de la Société internationale du foie laparoscopique, qui s'est tenu du 6 au 8 juillet 2017 à Paris.

Lors du 1er Congrès mondial de la Société internationale du foie laparoscopique, qui s'est tenu du 6 au 8 juillet 2017 à Paris, des travaux d’études de la Faculté d’oncologie hépatobiliaire de l'HUMP se sont vu décerner le premier prix "Chirurgie laparoscopique pour le cancer du foie". Cette conférence a réuni tous les spécialistes mondiaux en chirurgie laparoscopique hépatobiliaire.

Chaque année, l’HUPM traite environ 1.000 nouveaux cas de cancer du foie avec des thérapies différentes, dont la chirurgie (20% des cas), la destruction des tumeurs par les ondes électromagnétiques de haute fréquence (20%), la technologie TACE (40%)... L'hôpital a élaboré et développé la technique ICG (angiographie au vert d'indocyanine).

Des médecins de l’HUMP traitent un patient par la chirurgie laparoscopique.

Selon le docteur Trân Công Duy Long, la chirurgie laparoscopique est la procédure la moins invasive. Elle aide les patients à diminuer la douleur et les complications postopératoires. Au lieu d'une longue incision sous les côtes, les chirurgiens ne réalisent que de petites incisions de 4mm-1cm. La durée de l'hospitalisation est de seulement 4 à 6 jours. Plus de 300 cas traités par la chirurgie laparoscopique avec la technique ICG ont eu des résultats satisfaisants.

«Cette réalisation des médecins de l'HUMP est une fierté du secteur de la santé du Vietnam. À l'avenir, l’hôpital continuera de développer de nouvelles techniques médicales pour sauver des vies», selon Nguyên Hoàng Bac, directeur de l'HUMP.

Texte et photos : Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï