13/01/2016 17:13
Le district de Ngoc Hiên, province de Cà Mau (extrême-Sud), renforce ses investissements dans la construction d'infrastructures afin d'atteindre les objectifs qu'il s'est fixé pour 2016, à savoir accueillir 500.000 touristes dont 50.000 étrangers, soit le double de 2015.
>>Au cœur des forêts à la recherche d’espèces rares
>>Un potentiel touristique à exploiter
>>Le tourisme de Cà Mau vise un chiffre d’affaires de 280 milliards de dôngs

Cà Mau (extrême-Sud) possède des conditions naturelles favorables au développement de différentes formes de tourisme. Photo : Net/CVN

La mise en service, le premier semestre 2016, du pont de Nam Can - Cà Mau et du tronçon Nam Can - Dât Mui de la route Hô Chi Minh, créera un nouveau réseau de circulation entre le centre-ville de Cà Mau et le site touristique de Dât Mui, lequel sera une option supplémentaire à la voie navigable déjà existante.

Par ailleurs, les autorités locales ont investi 60 milliards de dôngs dans la construction de 10 ouvrages dédiés au tourisme dont un réseau d'hôtels, des restaurants, des magasins de souvenirs…

En 2016, cette province construira également le port maritime de Hon Khoai, d’un coût de 2,5 milliards de dollars, et investira 7.000 milliards de dôngs dans le projet d'énergie éolienne de Khai Long.

La province de Cà Mau possède des conditions naturelles favorables au développement de différentes formes de tourisme : écologique, maritime et insulaire.

Cà Mau possède 7.000 km de cours d'eau et d’arroyos, de nombreuses îles et îlots comme Hon Khoai, Hon Chuôi et Hon Da Bac. Ces derniers sont devenus des destinations de choix pour les touristes vietnamiens comme étrangers.

Réserves mondiales de biosphère

Une vue du Parc national d’U Minh Ha, province de Cà Mau.
Photo : Duy Khuong/VNA/CVN

D'une superficie totale de plus de 370.000 ha, le Parc national de Mui Cà Mau et celui d'U Minh Ha ont été reconnus le 25 avril 2010 en tant que Réserves mondiales de biosphère par l'UNESCO. Un lieu plein de mystères à découvrir en raison de ses magnifiques paysages, de sa nature sauvage et de ses nombreuses espèces d'oiseaux. Par ailleurs, en 2013, le Parc national de Mui Cà Mau a été reconnu site Ramsar.

En outre, Cà Mau possède neuf vestiges culturels et historiques classés au niveau national, dont l’île de Hon Khoai, l’îlot de Da Bac, le temple de Tân Hung, la pagode de Phât Tô, le quai de Vùng Lung...

La province est également connue pour ses ressources aquatiques abondantes, située au premier rang national en matière de chiffre d’affaires à l’export. Les touristes peuvent goûter beaucoup de ses spécialités, les fruits de mer notamment.

D'innombrables raisons qui devraient pousser tout un chacun à se ruer vers ce joyaux vietnamien pour en savourer les délices.

NDEL/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.