18/01/2016 16:47
Le dernier album du chanteur britannique David Bowie, sorti deux jours avant son décès le 10 janvier d'un cancer, est arrivé en tête du palmarès aux États-Unis, une performance qu'il n'avait jamais accomplie de son vivant.
>>Décès de David Bowie, pluie d'hommages à la légende du rock

Blackstar, le dernier album de David Bowie en vente le 11 janvier à Londres.
Photo : AFP/VNA/CVN

Blackstar s'est propulsé en tête du classement Billboard des albums, sur une semaine achevée jeudi 14 janvier. Et l'émotion provoquée par sa mort inattendue a également entraîné un regain d'intérêt pour de précédents opus.

Ainsi, la compilation de ses meilleurs titres sortie en 2002 Best of Bowie s'est classée en quatrième position, faisant de lui l'un des rares chanteurs à avoir jamais eu deux albums dans le Top 5 de Billboard en même temps.

Blackstar a détrôné la chanteuse britannique Adele dont l'album 25 était ancré en première place depuis sept semaines.

Selon Nielsen Music, 181.000 copies physiques ou numériques de Blackstar ont été vendues.

L'album conceptuel The Rise And Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars est également réapparu dans les charts américains. Il était 21e la semaine dernière, bien plus haut que lors de sa sortie en 1972.

Blackstar, publié le jour des 69 ans de Bowie, avait immédiatement été salué par la critique, surprenant par son mélange de rock sombre et d'expérimentations jazz. Au Royaume-Uni, Blackstar a également atteint la première place des charts, comme l'avaient fait neuf albums précédents du chanteur.

Aux États-Unis, sa meilleure performance revenait jusqu'à présent à The next day, son avant-dernier opus publié en 2013. Et son pop Let's dance (1983) était arrivé quatrième.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».