10/12/2015 14:07
Le volume de l’investissement direct étranger (IDE) décaissé au Vietnam pourrait établir un nouveau record cette année grâce aux politiques souples du gouvernement en matière d’attrait de l’IDE, a estimé l’agence Bloomberg.
>>Phu Yên attire plus de 4,5 milliards de dollars d’investissement direct étranger
>>Licence d'investissement à un projet taïwanais d'un milliard de dollars

Le décaissement de l’IDE cette année pourrait atteindre 14 milliards de dollars, soit 1,5 milliard de plus que l’an dernier.
Photo : Dang Lam/VNA/CVN

Le ministre vietnamien du Plan et de l’Investissement, Bùi Quang Vinh, dans une récente interview accordée à l’agence Bloomberg, a prévu que le décaissement de l’IDE sur l’ensemble de cette année pourrait atteindre 14 milliards de dollars, soit 1,5 milliard de plus que l’an dernier. Quant au volume d’IDE enregistré, il devrait dépasser les 21,9 milliards de dollars enregistrés en 2014.

D'après Bùi Quang Vinh, l’amélioration considérable de l’environnement des affaires au Vietnam, la réussite des négociations de plusieurs accords de commerce sont des éléments décisifs pour faire du Vietnam une destination attractive pour les investisseurs étrangers.

La Banque mondiale estime qu’il est possible que le Vietnam soit l'un des premiers bénéficiaires des 12 pays parties à l'accord de partenariat transpacifique (TPP) grâce à l’exonération ou à la diminution des tarifs douaniers de nombreux produits d’exportation majeurs du Vietnam comme les chaussures et les sandales, le textile et l’habillement, les produits aquatiques, etc.

Quant à la Banque asiatique de développement (BAD), elle a établi des prévisions sur l’économie vietnamienne selon lesquelles la croissance du PIB devrait atteindre 6,5% en 2015, en grande partie grâce à la hausse de l’IDE, a encore mentionné Bloomberg.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.