10/01/2017 14:53
Exposant plus de 200 instruments de la musique traditionnelle vietnamienne, le salon de la musique Ba Phô est l’un des endroits les plus connus du district de Thanh Thuy, dans la province de Phu Tho (Nord). Une adresse incontournable pour tous les amoureux de la musique.
L’artiste Vu Ba Phô (gauche) dans son salon de la musique Ba Phô.
Photo : Internet

Le district de Thanh Thuy est toujours un lieu mémorable pour les touristes. D’après la légende de la création du pays, c’est en ce lieu que Âu Co, Mère de tous les Vietnamiens, est née. Ce site emblématique, au côté d’un paysage naturel très originel, attire également la curiosité de tout le monde grâce à son centre culturel particulier : le salon de la musique Ba Phô.

Son fondateur, Vu Ba Phô, collecte et conserve les instruments de la musique traditionnelle vietnamienne depuis près de 60 ans. Le résultat de son travail est considérable : une salle de 30 m² avec plus de 200 instruments de musique de presque toutes les ethnies vietnamiennes. Il ne se dit cependant jamais collecteur : «Je ne considère pas ma pièce comme une galerie ou un lieu de collection. Depuis 57 ans, je me passionne pour à la fois la connaissance et la rénovation des instruments de la musique traditionnelle. C’est en fait de la science, pas simplement de la passion».

Dans cette salle riche d’histoire sont exposés des instruments rares, tel que le luu du delta du fleuve Rouge, cò ke ou la flutte Mông de la région montagneuse du Nord-Ouest, ou les lithophones des ethnies minoritaires Mo Nông, Ê Dê, etc.

Mais Ba Phô a tout à fait raison. Les instruments qui y sont exposés ne sont pas présentés comme à l’intérieur d’un musée, mais plutôt un grand théâtre, où chaque coin est toujours prêt pour un mini-concert. Par ailleurs, il organise régulièrement des cours de musique sur place, afin de faire rayonner sa passion à chacun, notamment aux jeunes, et assure pouvoir jouer presque tous les instruments. Devant les touristes, Ba Phô peut également présenter l’histoire de chaque instrument avec un enthousiasme incroyable.

Le centre culturel et touristique de la région

Des voyageurs étrangers jouent des instruments musicaux traditionnels au salon de la musique Ba Phô.
Photo : Internet

Par ailleurs, le salon de la musique Ba Phô est ouvert gratuitement à tout le monde. «Je suis totalement relaxée en écoutant les mélodies d’ici, s’exclame Doàn Thi Chiêu, habitante à Thanh Thuy. Nous devons conserver cet élément qui constitue non seulement une carte de visite mais aussi une pièce d’identité pour la conservation de la culture régionale», partage-t-elle.

Nguyên Van Vân, vice-président du Comité populaire de Thanh Thuy, confie que l’existence de ce salon permet au district d’exploiter le nouveau potentiel de la région : le tourisme culturel.

Pour sa part, l’artiste Vu Ba Phô aimerait de tout cœur que son salon accueille davantage de voyageurs vietnamiens et étrangers.

De plus, son fils Ba Nha est l’un des grands talents de la musique traditionnelle du pays. Il a obtenu son Master en musique traditionnelle à la Conservatoire de Guang Xi, en Chine, en 2013. Vainqueur de plusieurs concours musicaux depuis son enfance, Ba Nha travaille actuellement à l’UNESCO au Vietnam et au Théâtre national du Vietnam. Ce qui prouve que la passion ne s’éteindra jamais au sein de cette famille révélatrice.

Dang Duong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.