16/09/2015 16:10
Depuis le début du mois de septembre, les hôpitaux de la mégapole du Sud ont accueilli de nombreux enfants atteints de maladie pieds-mains-bouche : c’est la période épidémique de l’année.

>>Plusieurs épidémies inquiètent les écoles primaires et maternelles
>>Hanoi : cinq foyers de maladie pieds-mains-bouche détectés
 

Se laver les mains au savon à l’école comme à la maison pour lutter contre la maladie pieds-mains-bouche.

En seulement 15 jours durant ce mois de septembre, 131 cas ont été diagnostiqués, ave un pic de... 80 cas en un seul jour.

Cette information a été annoncée par Pham Ngoc Thach, médecin de l’Hôpital de pédiatrie N°2 de Hô Chi Minh-Ville.

Truong Huu Khanh, médecin de la clinique de contamination et de neurologie de l’Hôpital de pédiatrie N°1, a ajouté que dans l’année, c’est ce mois qui connaît la plus forte augmentation de cas de PMB chez les élèves.

La plupart des cas ne sont pas graves car la communication et la prévention en la matière sont efficaces dans les établissements scolaires puisqu’il s’agit d’une maladie contagieuse. C’est d’ailleurs le plus souvent dans les écoles que l’épidémie se développe lorsque les conditions sont réunies.

Selon plusieurs spécialistes en santé publique, la prévention de cette maladie doit être menée à la fois auprès des établissements scolaires et des parents. Si un enfant tombe malade, il doit rester chez lui afin d’éviter toute transmission du virus. Les parents doivent également informer l’établissement de leur enfant afin qu’il puisse organiser un contrôle épidémique au sein de ses élèves.

Parallèlement, le Service municipal de la santé a proposé d’autres conseils pour d’autres maladies aux écoles et aux parents. En ce moment, en pleine saison des pluies, il est ainsi recommandé d’être attentif aux cas éventuels de dengue.

Texte et photo : Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.