30/12/2015 10:36
Au moins 26 personnes ont été tuées et des dizaines blessées mardi 29 décembre lorsqu'un kamikaze taliban portant une bombe a foncé en moto sur les bureaux d'un organisme gouvernemental à Mardan, dans le Nord-Ouest du Pakistan, ont indiqué des responsables.
>>Visite surprise du chef du gouvernement indien au Pakistan
>>Un attentat sur un bazar du Nord-Ouest du Pakistan fait au moins 17 morts

L'attentat montre que les talibans pakistanais ont toujours la capacité de mener des attaques d'ampleur en dépit d'une offensive militaire majeure en cours contre leurs fiefs, qui a entamé leur capacité d'action selon les experts.
 
Le kamikaze a foncé sur la grille de l'Autorité nationale de gestion des papiers d'identité (Nadra), organisme qui délivre la carte d'identité pakistanaise, a précisé Faisal Shahzad, officier de police en charge du district de Mardan.

Des hommes transportent une victime vers un hôpital de Mardan au Pakistan, le 29 décembre. Photo : AFP/VNA/CVN

Selon lui, il visait la file d'attente comptant plus de 400 personnes au moment de l'attaque.
 
"Au moins 26 personnes ont été tuées et plus de 50 ont été blessées", a indiqué un responsable provincial, Mushtaq Ghani, ajoutant que "l'état de 11 d'entre eux est critique". Certains ont été évacués vers un hôpital de Peshawar pour y être soignés.
 
La télévision a diffusé des images montrant un mur effondré et des débris métalliques éparpillés sur la route.
 
"J'étais en train de faire la queue pour renouveler ma carte d'identité lorsque j'ai entendu quelqu'un hurler Allah Akbar (Dieu est grand), puis j'ai été projeté par terre", décrit Nasir Khan, un ouvrier de 29 ans.
 
"Quand la poussière est retombée et que je me suis levé, c'était comme si quelqu'un avait massacré tous les gens dans la queue, à la place des personnes qui patientaient il y avait du sang et de la chair", décrit l'homme, lui-même blessé à la jambe droite.
 
Une branche du Tehreek-e-Taliban Pakistan (TTP), le mouvement taliban pakistanais, a revendiqué l'attentat.
 
"Jamaat-ul-Ahrar revendique l'attaque contre les locaux de la Nadra à Mardan", a indiqué dans un communiqué transmis par email le porte-parole de cette faction dure du TTP, promettant de continuer à s'en prendre aux institutions de l'État pakistanais "qui participent directement ou indirectement à cette guerre".
 
Le Pakistan mène actuellement une offensive contre les talibans et autres groupes armés dans le Nord-Ouest du pays, le long de sa frontière avec l'Afghanistan.
  
AFP/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Ha Long, le dragon alangui a bien pris son envol Ces dernières années, la province de Quang Ninh (Nord) a obtenu de bons résultats dans le développement de ses infrastructures, notamment les complexes de villégiature et de loisirs. En la matière, la ville de Ha Long fait figure d’exemple.