08/11/2016 16:23
La Fédération française de football (FFF) devait demander à la Fifa une autorisation pour organiser une minute de silence avant France-Suède vendredi 11 novembre (20h45) au Stade de France, en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, a-t-on appris lundi 7 novembre en fin d'après-midi de source proche du dossier.
>>Depuis le 13 novembre, la France en état d'apnée terroriste

Les spectateurs rassemblés sur la pelouse au Stade de France après le match France-Allemagne, en raison des attaques terroristes autour de l'enceinte, le 13 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN

"Une demande va être envoyée à la FIFA" après l'avoir déjà mentionnée auprès de l'UEFA dans les documents préparatoires à ce match de qualifications au Mondial-2018, a-t-elle dit. L'accord de la FIFA ne "devrait pas poser de problème", a-t-elle précisé.

Lundi matin 7 novembre, la radio RTL a indiqué sur son site internet que la Fédération souhaitait "un hommage sobre et digne à quelques minutes de ce match qui comptera pour les éliminatoires du Mondial-2018".

Le 13 novembre 2015, l'équipe de France disputait un match amical contre l'Allemagne au Stade de France quand trois kamikazes avaient fait exploser leur ceinture d'explosifs aux abords de l'enceinte, provoquant la mort de Manuel Dias, un Portugais de 63 ans, le premier des 130 victimes des attentats cette nuit-là.

"Personne ne peut oublier ce qu'on a vécu ce soir-là, a déclaré le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, lundi 7 novembre en conférence de presse. L'après-match, les jours qui ont suivi jusqu'au match en Angleterre. C'étaient des journées chargées d'émotion. Cela restera dans l'histoire, dans le côté négatif".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Côn Dao dans le top 4 des paradis d’Asie du Sud-Est en devenir Le journal South China Morning Post (SCMP) vient de publier un article louant la beauté de quatre destinations considérées comme des bijoux peu connus en Asie du Sud-Est. Des endroits qui ont conservé leur tranquillité et leur beauté, ce qui est extrêmement rare dans les destinations touristiques populaires.