24/09/2015 15:56
Un tribunal thaïlandais a lancé le 23 septembre un mandat d’arrêt contre un suspect supplémentaire pour être impliqué dans l’attentat à la bombe du 17 août à Bangkok, portant à 14 le nombre total de mandats d'arrêt délivrés dans le cadre de l'explosion.
>>La police thaïlandaise diffuse le portrait-robot du suspect de l’explosion de Sathorn
>>Attentat de Bangkok : la police accuse des passeurs liés aux Ouïghours

Le nouveau suspect est un homme non identifié de 30 ans aux cheveux courts parlant la langue thaïlandaise, selon le commandant de la Police de Bangkok, Srivara Rangsi-prammanaku.

Les lieux de l'attentat à la bombe du 17 août à Bangkok. Photo : VNA/CVN

Des images de la caméra de sécurité ont montré que le suspect avait acheté les matériaux de fabrication de bombes dans un magasin dans la zone Klongton de Bangkok, qui ont ensuite été saisis dans un appartement à l’arrondissement de Nong Chok. Le nouveau suspect est accusé de la possession illégale d'explosifs. Jusqu'à présent, deux des 14 personnes confrontées à des mandats d'arrêt ont été capturés.

La police thaïlandaise est à la recherche de mandats d'arrêt pour plus de suspects dans l’attentat du 17 août, qui a visé le sanctuaire hindouiste d’Erawan, au coeur de Bangkok, et fait 20 morts et plus de 120 blessés.

Il n’a toujours pas été revendiqué, et le mystère demeure quant à ses motivations.

La police malaisienne a également indiqué mercredi 23 septembre avoir arrêté 8 suspects supplémentaires, dont 4 Malaisiens, dans le cadre de l’enquête au sujet de l’attentat.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.