11/08/2017 15:31
Une BMW noire et des centaines d'hommes à ses trousses : après l'attaque contre des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), la traque de mercredi 9 août s'est achevée sur l'autoroute A16 quand le suspect a été pris sous le feu des policiers.

>>Attaque de Levallois-Perret : Hamou B., un suspect au profil solitaire
>>Attaque contre des militaires à Levallois : le suspect arrêté

 

Des policiers autour d'une BMW endommagée avec un pare-brise cassé, après l'arrestation d'un suspect sur l'autoroute A16, près de la marquise, dans le Nord, le 9 août.
Photo : AFP/VNA/CVN


Il est presque 08h00 du matin mercredi 9 août, des militaires de l'opération Sentinelle sortent de leur local dans une rue piétonne de Levallois. Une voiture se dirige doucement vers le groupe et accélère avant de les percuter. Six soldats du 35e régiment d'infanterie de Belfort sont blessés.

Dès lors s'engage la traque pour retrouver le véhicule et son conducteur, dont l'identité restera inconnue des enquêteurs jusqu'à son interpellation.

La description de la voiture est diffusée sur les ondes des fonctionnaires de police. "Tous les policiers sont potentiellement mobilisés sur cette affaire", souligne une source de la préfecture de police.

À 08h15, un élève gardien de la paix de 29 ans, Antoine, en stage à Argenteuil (Val-d'oise) depuis cinq jours, croise un véhicule suspect. "Je vois arriver un véhicule à vive allure, avec les feux allumés et, au moment du dépassement, je me rends compte que son pare-brise est complètement fissuré. Je vois le capot légèrement enfoncé et le pare-chocs un peu descendu", a-t-il raconté à Europe 1. Pensant à un délit de fuite après un accident, il note la plaque d'immatriculation et la direction prise.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».