06/08/2017 18:50
Le Sud-Africain Luvo Manyonga, meilleur performeur mondial de la saison (8,65 m), a remporté le titre de champion du monde du saut en longueur, avec un bond en 8,48 m, devant l'Américain Jarrion Lawson à 8,44 m, samedi 5 août à Londres.
>>Athlétisme : Lemaitre à la recherche du temps perdu
>>Athlétisme : Lavillenie et Darien en mode mondial au meeting de Paris

Le sauteur en longueur sud-africain Luvo Manyonga, sacré aux Mondiaux à Londres, le 5 août 2017.
Photo : AFP/VNA/CVN

Un autre Sud-Africain, Ruswahl Samaai, s'est emparé de la médaille de bronze, avec un saut à 8,32 m, soit cinq centimètres de mieux que le Russe évoluant sous drapeau neutre, Aleksandr Menkov (8,27 m).

Le Cubain Maykel Masso, seulement 18 ans, a pris date pour un avenir radieux en se classant cinquième (8,26 m). Manyonga a tenu son rang de grand favori. Le nouveau champion du monde a connu une adolescence difficile dans un quartiers déshérité (township).

Il a reconnu que le sport l'avait sauvé de la drogue et du banditisme.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.