08/08/2017 08:16
Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a souligné l'importance et la signification de l’assurance de la paix et de la stabilité, dont la sécurité maritime, comme l'intérêt commun de tous les États dans et hors de la région.
>>L'ASEAN+3 discute de la situation coréenne
>>L’ASEAN et ses partenaires adoptent les orientations de leur coopération

Le 24e Forum régional de l’ASEAN, le 7 août à Manille, aux Philippines.
Photo : EPA/VNA/CVN

S'adressant lundi 7 août au 24e Forum régional de l’ASEAN (ARF) à Manille des Philippines, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a souligné les préoccupations concernant les activités de l'agrandissement, la construction, de la militarisation en mer.

Il a proposé le maintien des principes et positions disponibles sur le problème en Mer Orientale  qui sont énoncées dans les documents de l'ASEAN ainsi qu’entre l'Association et ses partenaires, notamment le règlement des différends en voie pacifique sans utilisation ou menace d'utiliser la force et le respect du droit international, de la Convention des Nations unies de 1982 sur le droit de la mer, ainsi que des procédures diplomatiques et juridiques.

Il a appelé les partenaires et la communauté internationale à continuer de soutenir les efforts de l'ASEAN et de la Chine, en accélérant la négociation sur l’élaboration d’un Code de conduite en Mer Orientale de manière efficace et juridiquement contraignante.

Il a également suggéré la consolidation et l’élargissement des mesures de dialogue et de construction de la confiance, formant des connaissances communes ainsi que la capacité à mettre en œuvre la diplomatie préventive.

Au niveau du forum, les ministres se sont mis d'accord sur la nécessité de promouvoir le rôle de l'ARF en tant que forum de premier plan sur le dialogue et la coopération en matière de sécurité, ainsi que la construction de la confiance et de la diplomatie préventive, contribuant à assurer la paix, la sécurité et la stabilité dans la région Asie-Pacifique.

Adopter deux Déclarations

Ils ont convenu de continuer à mettre en œuvre le Plan d'action de Hanoï et la Déclaration de vision de l'ARF et la coopération dans des domaines prioritaires tels que la lutte contre le terrorisme et les criminels transnationaux, ainsi que la sécurité maritime, les secours en cas de catastrophe naturelle, la non-prolifération des armes, le désarmement et le maintien de la paix.

Ils se sont engagés à continuer de promouvoir des mesures visant à créer de la confiance tout en envisageant et en développant des mesures diplomatiques préventives et en maintenant les principes et les orientations fondamentaux du forum.

Les ministres ont également approuvé une liste d'activités pour  mi-période 2017-2018, dont le Vietnam va présider deux conférences sur la coopération entre les organismes d'application de la loi en mer et le renforcement des capacités pour les forces de maintien de la paix.

Dans le même temps, les ministres ont convenu de la création du groupe de mi-période de l'ARF sur les technologies de l'information et de la communication (ISM-ICT) pour répondre aux besoins croissants de la région sur ce terrain.

Ils ont également adopté deux Déclarations des ministres des Affaires étrangères de l'ARF sur la pêche illégale et la prévention et la lutte contre la drogue.

Le 24e Forum de l'ARF est l'un des événements importants dans le cadre de la 50e conférence des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN du 2 au 8 août à Manille des Philippines, avec la participation de dix pays membres de l'ASEAN et ses 17 partenaires.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Côn Dao dans le top 4 des paradis d’Asie du Sud-Est en devenir Le journal South China Morning Post (SCMP) vient de publier un article louant la beauté de quatre destinations considérées comme des bijoux peu connus en Asie du Sud-Est. Des endroits qui ont conservé leur tranquillité et leur beauté, ce qui est extrêmement rare dans les destinations touristiques populaires.