11/07/2017 11:13
Au moins douze personnes sont mortes après avoir bu un alcool artisanal frelaté dans le nord de l'Inde, où ce type d'incident est très fréquent, a annoncé lundi 10 juillet la police.

>>Alcool frelaté au Pakistan : 24 morts dont des chrétiens fêtant Noël
 

Des proches de victimes mortes après l'absorption d'alcool de contrebande, le 15 décembre 2011 à Calcutta. Photo : AFP/VNA/CVN

Après avoir consommé jeudi soir 6 juillet de l'alcool de contrebande, les buveurs se sont plaints de douleurs aiguës à l'estomac, ont rapporté les autorités de l'État d'Uttar Pradesh.

"Douze personnes sont mortes après avoir consommé cet alcool frelaté", a déclaré à l'AFP Ajay Kumar Sahni, chef de la police du district d'Azamgarh. Les forces de l'ordre ont interpellé 21 personnes en lien avec cet incident. Au moins quatre victimes supplémentaires sont toujours hospitalisées.

Le ministre en chef de l'Uttar Pradesh, Yogi Adityanath, a en réponse suspendu huit responsables du district dont trois policiers, a rapporté l'agence Press Trust of India (PTI).

Des centaines d'Indiens pauvres meurent chaque année après avoir consommé de l'alcool frelaté bon marché. Les contrebandiers y ajoutent souvent du méthanol - un alcool hautement toxique parfois utilisé comme antigel - dans leur breuvage afin de le corser. Des cinq milliards de litres d'alcools bus chaque année en Inde, environ 40% sont produits illégalement, selon l'International Spirits and Wine Association of India.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.